Croisade contre le Graal & La cour de Lucifer

Otto Rahn

 

Les cathares

 

 

Lucifer et le Graal, visite de Montségur (octobre 2019)

 

 

 

 

Croisade contre le Graal & La cour de Lucifer d'Otto Rahn

 

Otto Rahn

 

Le château de Montségur, qui fut le théâtre d'un holocauste et de la reddition des cathares, démontre, par sa situation, à quel point la nécessité de s'isoler, se réfugier, se protéger a, dans l'Histoire du Moyen Âge, animé les hommes, lesquels ont pour cela soulevé des montagnes.
Lorsqu’on grimpe à l’assaut du « pog » de Montségur, à travers une végétation aride de cistes et d’épineux, l’imagination travaille. Le sentier sur lequel vous posez vos pas ? Oui, c’est bien celui-là qu’ont foulé les deux cents cathares venus se réfugier dans la forteresse du maître des lieux, Raymond de Péreille.

 

Montségur, entre l'envol et la chute

 

Aujourd’hui, on se contente de pénétrer dans la salle basse, qui servait d’entrepôt pour les vivres. en face de vous, deux meurtrières : au solstice d’été, elles reçoivent les rayons du soleil qui ressortent par deux autres meurtrières placées juste en face. Une particularité qui a beaucoup excité la curiosité des amateurs d’ésotérisme, lesquels viennent en pèlerinage à chaque solstice : hasard de l’architecture ? Ils y voient plutôt la preuve d’un culte rendu au soleil par les cathares. Les yeux perdus par l’échappée de lumière, on se prend à rêver…

 

 

Montségur et catharisme : La Chute

 

 

Le trésor enfoui ?

Lors de la reddition de Montségur, Hugues des Arcis, à la tête des troupes royales, donna plusieurs jours aux assiégés pour décider de leur sort. Une clémence — inhabituelle à l’époque de Simon de Montfort ! — qui alimente la légende du trésor des cathares. Selon elle, une poignée d’individus se serait échappée à la veille de la reddition finale, emportant avec elle un hypothétique trésor. Nulle trace ne subsiste, à Montségur ou ailleurs, de ce magot qui a fait couler beaucoup d’encre. Mais, dès qu’il s’agit des cathares, il est tentant de rêver, toujours !

Hélas, l’Histoire nous rattrape : après la reddition des cathares, Montségur fut reconstruit après 1245 par un nouveau seigneur de Mirepoix, qui fit allégeance au roi de France. Il n’a donc plus grand-chose à voir avec le château du seigneur de Mirepoix et ses protégés… Il est donc vain de chercher dans ses vestiges des « signes » qui viendraient alimenter l’imaginaire cathare. Qu’importe, la magie du lieu est quand même là : on peut bien rêver un peu ?

 

 

Il y a ce que l'histoire nous donne et il y a derrière, une réalité que personne n'avait comprise, hormis les cathares. Ce décodage n'est que le premier d'une liste beaucoup plus longue, car tout est en rapport avec le Graal, et le Graal lui-même lié à cette fin des temps que nous vivons tous. 

 

Les croyances 

État des lieux des croyances de part et d'autre dans l'histoire de la croisade des Albigeois : 

 

 

La croyance des cathares - les gentils dans l’histoire

 

• Rejet de l’Ancien Testament.

• Croyance de deux mondes, l'un bon qui est le monde invisible et éternel avec ses créatures les anges, l'autre mauvais avec un ange qui s’est révolté contre le père pour égaler sa puissance.

• C’est le diable ou Lucifer et il a été expulsé du ciel avec d’autres anges

• Le diable a fabriqué des corps de chair et les anges sont devenus les âmes des hommes et des femmes

• Le christ est l’envoyé du Père venant apporter le salut aux hommes

• Le christ n’est pas mort sur la croix, car il n’avait un corps de chair qu’en apparence

• Les cathares n’ont pas d’église ou de chapelle, la parole du Christ est enseignée là ou on se réunit. 

• L’évangile de Jean est « toute » leur bible, les parfait(e)s avaient un rouleau de cuir autour du cou avec l’évangile de Jean

 

Consolamentum

 

Les cathares n'ont pas de lieu de culte, et peu de sacrements hormis le "consolamentum" à la fois baptême et extrême-onction qui relie l'âme à Dieu. Son clergé itinérant délivre les sacrements et dévoile les textes, dans les maisons, au coeur des montagnes ou sur les places de village. La foi cathare est essentiellement individuelle et réfléchie, elle trouve son expression dans les actes de la vie et l'amour que le croyant donne à ses contemporains.

 

 

La croyance des catholiques - les méchants 

 

 

 

• La bible est la parole de Dieu et tout ce qui vient donner un autre son de cloche est hérésie et récompensé par une petite mise à l’épreuve, le bûcher. Vous êtes purifié quand c’est fini… comprenez quand les braises sont tièdes. 

 

 

La réalité est bien sûr différente pour les 2 camps, pour les catholiques c'est tout faux et pour les parfaits, ils l'étaient presque, du moins ils étaient les plus proches de la vérité - et comme je le répète encore, il n'y a qu'une seule vérité. 

Il faut comprendre que l'ensemble du système de croyances en France à l'époque, mais aussi partout dans le monde n'était pas le bon outil pour évoluer, pour les catholiques c'était une croyance dans la bible avec Yahvé, pour les musulmans c'était le Coran avec Allah, même les bouddhistes ne voyaient en Bouddha qu'une divinité... quoiqu'il en soit, c'est toujours An ou Anu à ce niveau pour Yahvé ou Sin/Nanna pour Allah, donc pas vraiment les bons personnages. On se rattrapera avec Jésus et Mahomet qui sont 2 incarnations d’Ea ou Osiris, le serpent et donc Lucifer.

 

Pour comprendre notre état de décadence absolue avec la trahison de l'église après le baptème de Clovis, nous avons avec le christianisme : le baptème, les églises, le mariage, le pape, la messe du dimanche à l'église et à la télé et tous les acteurs qui font vivre un système perverti, on arrive à plusieurs millions de personnes. Être athée ou croyant n’a aucune importance puisque nous avons tous vécu et sommes morts avec ces croyances et elles sont engrammées dans l’ADN, celui nommé ADN Juke il y a encore peu de temps par les scientifiques. Impossible de faire changer d'avis un curé, un pape, un zététicien ou un scientifique donc n'essayez pas, chacun doit faire son expérience et par rapport au scénario, c'est même plus que parfait. 

Tout le monde demande à avoir la vérité, le problème est que je ne sois pas sûr du tout que ça vous plaise une fois donné, mais alors pas du tout !! 

 

En lisant le livre Croisade contre le Graal jusqu’à la page 13, vous aurez des indices suffisants pour faire vous-même les liens avec la clé de lecture et ce que vous savez par rapport à Satan, Lucifer, Trancavel alias Jésus (Raimond-Roger Trencavel (1185 - 10 novembre 1209), son fils Raimond II Trencavel (fils de Jésus ou Horus fils d’Osiris), Pythagore (Jésus aussi) ainsi que Wolfram Von Eschenbach (Anubis, Joseph d’Arimathie père de Marie Madeleine ou encore l’abbé Saunière). 

 

Pour Raimond-Roger Trancavel, il est bien sûr l'un des chevaliers du Graal puisque c’est l'incarnation de Jésus lui-même venant accomplir sa destinée avec sa vraie moitié Marie-Madeleine. Je ne fais ici que vous indiquer le chemin sur la véritable histoire de l'humanité, la clé de lecture se suffit à elle même pour la lecture des deux ouvrages d'Otoo Rahn, puisque vous connaissez maintenant les principaux personnages. La longue liste des archontes à cette période viendra se compléter au fur et à mesure du temps et donc du scénario final.

 

Raimond-roger Trancavel, ils en parlent : 
• Chronique XVII - "Raimond-Roger Trencavel, victime de la mauvaise foi"

La Croisade des Albigeois – Raymond-Roger Trencavel

 

 

Les croyances d'aujourd'hui 

 

En 2020, l'humain est devenu l'être dont la stupidité et la crédulité sont devenues presque une marque de fabrique, pire qu'à n'importe quelle autre époque, on peut lui faire croire n'importe quoi, aller à l'encontre de la plus simple logique élémentaire sans qu'il sourcille le moins du monde. Le tout doit simplement être servi par des figures qui font autorité pour lui, comme les médias ou le gouvernement pour qu'il puisse le croire. L'humain n'a plus aucune cognition (raisonnement, mémoire) et même le discernement le plus basique n'existe plus, il est entièrement mené par son instinct de survie. Tous les humains ne sont pas à mettre dans la même casserole et c'est heureux, il suffit d'enlever votre masque et d'aller demander à une autre personne de vous serrer la main ou de vous parler sans cet attirail pour simple d'esprit ou encore de lui poser la question pour savoir ce qu'il a compris de cette histoire et se rassurer...ou pas ?  

Regardez, on vous le dit, Dieu existe et c'est celui de la bible ! Vous voyez bien qu'à ce niveau, vous avez aussi de la marge pour évoluer. 

 

Dieu existe

 

 

Vous aurez compris à ce stade de notre histoire que le jeu terrestre a été légèrement biaisé et qu'il existe une double humanité, nous irons plus loin en 2021 puisque nous assisterons à différents scénarios visant la mise en place définitive d'un nouvel ordre mondial et des prophéties qui seront présentés au public, ce dernier est prêt à avaler n'importe quoi puisqu'il a déjà gobé les plus grosses conneries possibles avec ces histoires de masques et de vaccins.

Pour les scénarios qui n'ont pas été encore posés, il nous manque l'antéchrist lié à Jérusalem (États-Unis), un sauveur et donc un coup d'État pour virer ce gouvernement de traîtres et d'archontes (France), une guerre civile avec l'intervention des militaires ou de la garde nationale si c'est aux USA, des extra-terrestres qui font coucou ou se font choper en se vautrant lamentablement sur terre (archontes bien sûr), Jésus (le toxico de Daniel Meurois) qui viendrait nous rendre visite avec la vierge Marie à son bras et l'archange Gabriel (dit jojovivic) qui porte le livre des 7 sceaux, Métatron avec ses potes Cassiopéens de Laura Knight, Mickael Jackson avec Johny... l'Apocalypse de Saint-Jean est une bonne base de travail, vu la taille de ce que l'humain est capable d'avaler sans sourciller, je pense qu'on peut faire encore plus fort et plus tordu ! Nous aurons l'occasion de le développer si le site fonctionne encore. 

 

Qu'est-ce que le Graal ? 

Le Graal

 

Le Graal est donné dans le titre même du livre d'Otto Rahn, nous l'abordons de plusieurs manières car il ne peut être expliqué qu'avec la véritable histoire de Jésus, je vous donne plus bas la version la plus aboutie aujourd'hui et nous continuerons jusqu'à ce que toutes les pièces du puzzle soient en place, ce qui va faire grincer quelques dents, surtout chez les prêtres et les nones, spécialistes de l'abstinence et des petits enfants pour les évêques.

 

 

 

Les recherches sur le Graal :
L'énigme du Graal, une chevalerie initiatique. 


• Le Graal en Espagne

 

 Une tentative d'explication sur le Graal

Le Graal, le mystère enfin décortiqué selon ce qu'il est écrit sur le site... on peut toujours rêver ! Au moins vous aurez de quoi faire. 

 

• Le Graal au cinéma 
Avec Indiana Jones, les nazis ne sont pas loin ! ce n'est pas pour rien si Himler s'est tant intéressé au Graal et donc aux cathares. Nous découvrirons ces liens au IIIe Riech d'ici peu avec JFK et d'autres personnages. 

 

Indiana Jones et la dernière croisade

 

 

 

 

 

La réalité du Graal 

 

Nephtys avec la tour et la coupe sur sa tête

 

Détail de l’objet qui est sur la tête de Nephtys 

Nephtys

 

 

Il faut descendre à la période des anciens Égyptiens pour comprendre le Graal et ce à quoi il fait référence. Vous avez sur le site, matière à approfondir vos propres recherches. Nephtys est représentée avec une tour et une coupe sur la tête, détaillons déjà cet objet et sa signification. Sa sœur est Isis et c'est un trône qui est représenté pour elle. 
 

La tour représente l’élévation, pour aller au sommet de cette tour, vous ne pouvez monter qu’un escalier en colimaçon et en tournant, une progression en hélicoïde ou chaque marche représente une incarnation et donc un travail dans la matière, l’hélicoïde est la forme de l’ADN et la tour est le chemin à faire pour l’homme et la femme.
Ce travail est celui nécessaire pour purifier notre corps - fait de matière, vil car archontique à la base - Cette tour est posée sur la tête de Nephtys et c’est symbolique, car la tour est posée sur le chakra couronne. Pour l’accomplissement du Grand Œuvre, il s’accomplit sur un niveau plus élevé de conscience - la coupe est posée au sommet de la tour. Entre ciel et terre, de la même façon que le Hieros Gamos ne s’accomplissait qu’au sommet de la ziggourat qui avait elle-même des étages et donc des étapes à franchir.
Dans le Grand-Œuvre, il est question de réunir les contraires et les opposés, c'est le Graal alchimique lié à l'ADN. Ce dernier ne change pas comme ça par magie, il ne peut le faire que si et seulement si, dans ce couple du Hieros Gamos, l'un des partenaires (Jésus) vient d'un niveau plus élevé que le Jeu lui-même et l'autre, Marie-Madeleine, a un lien avec le niveau le plus bas de la densité (l'enfer). Et tout ceci est inversé au niveau alchimique puisque c'est Jésus qui est la Matéria Prima et Marie-Madeleine qui est la Sophia ou l'Esprit. (voir vidéo sur l'individuation ci-dessous à 4'14)
Pour l'heure et donc la fin des archontes, vous pouvez prendre le midi ou le minuit : "à midi pommes bleues", qui nous mènera à 13h - le Serpentaire ou la Terre, qui avant appartenait à Marduk ou Judas (le 13è apôtre ou le vendredi 13, jour de l'arrestation des templiers).
Le Signe sera le démarrage des festivités pour la double humanité. 

 

La voie de l'individuation

 

 

La coupe qui est au sommet de la tour est un creuset alchimique, elle reçoit par sa forme et son élévation l’énergie du ciel et du cosmos, c’est aussi le Yoni dans l'hindouisme et représente le sexe de la femme, c'est la Shakti ou l'énergie féminine.

 

La contre partie directe de Nephtys est Osiris, c’est le serpent de la bible et le créateur de l'humanité avec Nimah que vous retrouverez partout.

 

C'est la réunion physique de Nephtys qui est la déesse de l'amour sacré, avec sa vraie moitié Osiris à un moment donné (ce qui est nommé par le Hieros Gamos de Jung par Pauli ) qui générera la transmutation de l'ADN de l'humanité tout entière (ou de ce qu’il en restera) ou sur un autre plan, la descente de l'esprit dans la matière. 

Il existe aussi physiquement une pierre que tout le monde cherche et le couple Jésus et Marie-Madeleine la retrouvera sans doute. Cette pierre s'appelle aussi le Graal et elle est physique, c'est l'Émeraude de Lucifer. Une pierre tombée il y a des milliers d’années et qui contient des mémoires (mais pas que). C’est aussi l’objet le plus convoité puisque c’est sans doute le GPS qui indique la porte de sortie…

 

L'Émeraude de Lucifer est cette pierre que cherchent Anton Parks et Hanaël (voir clé de lecture pour leurs incarnations)

Si vous avez encore des doutes ici, persistez... ce n’est pas grave, vous comprendrez au bon moment.

 

 

 

Quelques uns des prochains livres qui suivront sur les cathares :

 

Les Cathares

 

 

 

Décodage

 

Croisade contre le Graal, d'Otto Rahn

 

Croisade contre le Graal
d'Otto Rahn

Page 14

La théorie selon laquelle le Parzival de Wolfram ne serait que nous refassions rimer d’une vieille épopée iranienne : la Pârziwalnâma (voir en bas de page)

 

Page 15

Sous les différences extérieures tenant à la diversité des langages et des époques, les esprits libres qui ne croient pas que l’imagination philosophique soit toujours maîtresse d’erreur, n’auront pas de peine, je crois, à reconnaître les conceptions authentiquement manichéennes dans le Parzival du poète allemand.

 

Décodage : Mani est Claudia Procula quand Wolfram est Joseph d’Arimathie, déduction simplissime et normale avec la clé de lecture...

 

Page 20

Mégasthénès ... 

 

 

Page 21

Qu’on lise ensuite le Zend Avesta et l’on est comprendras comment les mages, etc., etc...

 

Décodage : avec Zoroastre qui est Jésus, voir clé de lecture, pour l'Avesta et Zoroastre c'est ici 

Le taureau est Apis, c'était le Taureau Céleste tué par Gilgamesh (Ninurta) avant qu'Osiris prenne ses prérogatives, il a été remplacé par l’agneau à l'époque de Jésus. 

 

 

Page 59

Joachim de Flore :  ?  (1134 - 23 mars 1202)

Ses prophéties : à détailler quand j'aurai trouvé le personnage

 

 

Page 60 et 61

Richard cœur de Lion et Saladin, l’entente...

 

Décodage : Si vous prenez la clé de lecture, ces 2 hommes sont dans le top 10 des vrais humains de la Sainte Famille, vous pouvez donc imaginer comment les choses tournent quand ces hommes sont ensemble, la traîtrise et la calomnie viennent d’ailleurs. Ce qui vous permet de comprendre comment les guerres arrivent. Vous trouverez plus tard le décodage des livres sur Saladin.
Richard Coeur de Lion est le grand-père d'Horus et Saladin le grand-père d'Osiris dans cette vie pour tous les deux. 

 

Page 63

Fille de Raymond V de Toulouse 

 

Décodage : Adélaïde de Toulouse - voir clé de lecture c'est Marie, mère de Jésus, pour Raymond V de Toulouse, je cherche... 

 

 

Page 76

Presque tous les vassaux des comtes de Foix étaient des fils de la lune ou fils de Bélissina, comme ils avaient aussi à s’appeler. Ils prétendaient descendre de la déesse de la lune Bélissena, l’Astarté celtibère. Dans leurs armoiries figuraient le poisson, la lune et la tour, emblème de la Déesse lunaire, du dieu du soleil et de la puissance chevaleresque.

 

Décodage : Pour comprendre les relations avec Astarté et la lune, il faut revenir à L’Enuma Elish et se rappeler qu’Ishtar est la fille de Sin Nanna et que ce dernier représente la lune. Pour la tour, comme Astarté et Nephtys sont aussi la même personne, c’est la tour qui y est représentée sur sa tête. Le poisson représente Jésus ou l’ère du Poisson. 

Je vous ai dit que tout est simple et logique, la clé de lecture n’est pas un sujet à interpréter par rapport à des croyances, la lecture est toujours littérale.

 

Le fils d'Anu dans l'Enuma Elish est né d'une matrice artificielle puisqu’a l’époque, Ea comme Anu ou Tammuz et tous ceux qui étaient vus comme des dieux n’étaient en réalité que des entités venues d’autres planètes, nous sommes tous en tant qu’humain, des incarnations de ces dieux et aujourd’hui le résultat sur un plan physique de l’hybridation d’un être vivant sur terre et d’un dieu, Ea qui deviendra Jésus étant le généticien créateur de l’humain à la base. A une autre époque, bien avant l'Enuma Elish qui est la prise de pouvoir par Marduk, Osiris (pour le différencier d'Ea né par matrice) a de vrais parents qui sont Geb et Nout. Il faudra encore ici, reposer cette histoire et la raccorder à l'Enuma Elish puisque nous avons les personnages, mais pas dans les mêmes corps. Dites-vous que l'Enuma Elish est un texte à valeur de propagande, en plus de donner une histoire qu'il faut pouvoir décoder. 

 

Page 79

Parzival : le Pur fou d’après la tradition iranienne supposée du Pazivalnama et peut-être bien aussi le fou de Dieu tel que l’entendaient les soufis, Abu Yazid, Al Hallaj le martyr (car les soufis subir le même sort que les cathares et Omar Khayyam le poète du Vin et de la coupe mystique, était aussi Perce–Val, celui qui déjoue les enchantements du Val sans retour.

 

Page 80

Americ, frère de Giralda, cette dernière subira une mort terrible, violée et jetée dans un puits que l’on recouvrit de pierres. 

 

Décodage : Americ et Giralda ? 

 

Page 86 

Wolfram aurait-il confondu ? 

 

Tentative de décodage des personnages de Wolfram 

 

Page 87

Parzival traduisible par Schneidgut = qui tranche bien 

 

Trancavel = qui tranche bien en occitan

Roman de Guyot de Provins au départ - nommé Kyot 

Chantre de la maison Trancavel.

 

Page 90

Le « Sacrocateno » 

 

Décodage : Une description du Graal et bien d’autres choses ici :

Chevalerie amoureuse - Troubadours, félibres et rose-croix 

Page 91

les autres poèmes consacrés au Graal font état d’un ermite auprès duquel Parzival reçoit l’initiation secrète. On retrouvera un autre ermite chez Clothilde, reine des francs

 

Page 92

Raymond Roger Trancavel a donc été le modèle qui a servi à Wolfram-Guiot pour leur Parzival ! 

 

Décodage : Raymond Roger Trancavel est l'incarnation de Jésus, le Graal prend ici une tout autre dimension et donne encore s’il en est besoin, une compréhension simple et logique à sa quête puisque même dans l’inconscient collectif, le Graal est la coupe tenue par Jésus dans la cène.  

 

Wolfram étant Joseph d’Arimathie à l’époque de Jésus, tout s’assemble gentiment, mais sûrement. 

 

Page 92 à 94

Vous avez sur ces quelques pages le portrait d’Adélaïde de Toulouse, mère de Raymond Roger Trancavel (Jésus), celle-ci étant sa mère Marie aussi à son époque. Voir clé de lecture.

 

Page 94

Adélaïde en effet était pieuse. Seulement le Dieu qu’elle priait n’était pas le nôtre. Son « Christ » n’était pas mort en croix. Le dieu menaçant d’Israël était pour elle Lucifer. Adélaïde était hérétique !

 

Décodage : Pour Lucifer, vous corrigerez de vous-même puisque c’est Jésus. Le dieu menaçant d’Israël est Yahvé et il est pour tout le monde ou presque, le (faux) dieu universel ou la Source, créateur de toutes choses. Aujourd'hui encore, personne (ou presque) n'a encore compris la manipulation, il est encore adulé par toutes les églises du monde et sa population, pour les autres religions, c'est le même scénario avec Sin/Nanna pour Allah. Vous avez tout ce qu'il faut sur le site pour faire vos propres recherches. 

 

 

Page 95

Son fils ne devait faire ni un chevalier mondain, ni même un chevalier de la Minne, mais un chevalier de la suprême Minne. Il devait être digne de la table ronde qui, à Montségur, le castel pyrénéen sur son roc escarpé, inaccessible, conserver la pure doctrine du « Paraclet » consolateur.

 

En vérité, tu as un nom Parzival.
Cela signifie à coup sûr pourfendu. 
Car grand amour creusa profondes rides.
Par loyauté dans le cœur de ta mère ;
Ton père ne lui laissa que douleur.

Wolfram d’Eschenbach
Parzival devait être digne de la chevalerie du Graal !

 

Décodage : quand vous connaissez les acteurs, pas besoin... la clé de lecture se suffit à elle-même ! 

 

 

Page 99 à 100 

Le Graal 

 

Décodage : Vous retrouverez dans cette description imagée du Graal, les personnages des incarnations de Jésus et de Marie-Madeleine, faciles. 

Bouddha, Shiva, le serpent, la Sophia, l’émeraude, etc.. 

 

Page 102

Loyauté...

Wolfram d'Eschenbach fait précéder son Parzival d'un long préambule sur Loyauté et des Loyautés. Il veut prouver que douter de Dieu menace le salut de l’homme, mais que l’esprit chevaleresque, honneur de l’homme hardi, peut apporter la guérison. Quiconque en revanche est en proie à la déloyauté et aux idées flottantes est voué à l’Enfer. 

 

Page 103

Tentative de compréhension du mythe d’Adam et Ève... pour plus de clarté, c’est ici 

 

Page 104

Les Babyloniens appelaient le Royaume lumineux l’Ahuramazda. Pour Zoroastre, c'est par ici 

 

Page 106

Dans la légende du berger, vous corrigerez vous-même le texte par rapport à Lucifer (porteur de lumière) et le Diable (l’adversaire) et vous les remplacez par « ploucs » ou PO (portails organiques à la solde de Yahvé, An, Marduk, Seth, Isis, etc.) 

 

Page 107

Les cathares portaient sur leur poitrine l’Évangile selon Saint-Jean... 

 

Décodage : La corruption a toujours été à la base de notre histoire, celui que les parfaits avaient autour du cou n’est pas du tout celui que vous trouvez dans la bible bien entendu, c’est une autre version et normalement la bonne ! Cet évangile est sans aucun doute le véritable enseignement de Jésus. On n’a pas encore retrouvé sa trace, un jour viendra, juste à attendre encore une fois.

 

Page 110

Les cathares voyaient dans la terre un enfer

 

Décodage : Ils n’ont pas tout à fait tort ! Et il est pavé de bonnes intentions.

 

 

Page 115

À propos du temple de Melkart à Tyr, l’Hercule phénicien, l’Ancien Testament appelle « Baal » (Seigneur) le Dieu de la cité de Tyr 

 

Décodage : rapport à Héraclès qui est Marduk. 

 

Page 119

 

Flégétan, le païen, vit
(il ne le confia qu’en tremblant) 
dans le cours des astres et leur lumière 
Ce profond secret : il existe une chose, nommée le Graal. 
Ainsi parla-t-il, lorsqu’il trouva ce nom 
Clairement inscrit dans les étoiles.

 

Décodage : Voir la couronne de Lucifer dans la vidéo ici

 

 

Page 118

Apollon est Horus, Alexandre le Grand ou encore le fils de Jésus.

 

 

Page 123

Pythagore est aussi Jésus. 

 

Page 131

Ahura-Mazda a créé le ciel et la terre. Mais sa création restait incomplète, en raison de l’intervention d’Arrhiman. L’homme a le devoir moral de lutter pour le bien contre le mal, pour la vérité contre la vertu. Dans la nature, il lui incombe de détruire tous les animaux ou plantes nuisibles, en particulier « le serpent », les nuits de Dieu, et dont courage et la croissance et la reproduction des créatures utile.

 

 Décodage : comme le serpent est Osiris, c’est un peu ballot ....

 

Page 139

Par rapport à Jésus, tout est faux. Matthieu est un Archonte comme tous les apôtres. 

 

Page 140

vous retrouverez Paul dans la clé de lecture, un archonte comme les autres, mais en pire (si, si...c’est possible !) 

 

Page 143

Un Christ issu du roi David, meurtrier et adultère, semblait assez ascète une contradiction. Le Christ qui était mort en croix ne pouvait être, pour eux, la divinité de lumière. Un dieu ne saurait mourir disait-il, ni vouloir qu'on tue en son nom ceux qui pensent différemment.

 

Décodage : Pour David, que l’on a associé à Jésus en rapport avec sa lignée est pure fantaisie puisque David est Marduk, valable sur un autre plan puisque c’est Osiris (Jésus) qui créera Marduk par génie génétique, mais incompréhensible de toute façon par l’humanité qui n’a aucune idée du Jeu à ce niveau. C’est uniquement symbolique, rattacher les renégats et les traîtres à Jésus a toujours été le sport national (mondial) de la double humanité. 

 

Je le rappelle, toute personne aujourd’hui qui falsifient l’histoire de l’un des personnages qu’ont incarné la Sainte Famille est OBLIGATOIREMENT un portail organique, le libre arbitre n’existe pas et c’est l’âme qui commande l’humain inconscient du Jeu, et c’est la Conscience et donc l’Esprit qui organise le Jeu sur terre.

Falsifier l’histoire et donner aux différents personnages de la Sainte Famille des rôles qu’ils n’ont pas eue, c’est tenter de s’accaparer leur identité ou de salir leurs mémoires - seuls des Archontes ayant eu un rapport direct avec Ea à son époque peuvent tenter d’endosser un rôle visant à s’accaparer son identité. C’est sur un plan symbolique et donc énergétique que cela s’organise aussi. Vous pouvez vous rapprocher des différents noms attribués à Marduk ou de celui qui attribuait les prérogatives ou arrêtait les destins avant, c’est à dire Ea.

 

Page 146

À propos de Dispater, le Lucifer Celte.

 

page 147-148

Il appelle son corps le plus sévère ennemi, l’adversaire le plus redoutable qu’il puisse abandonner ou démon. Pour le dominicain Taulé, maître de la mystique allemande au XIVe siècle, l’homme est en lui-même et pour lui-même un objet d’impureté, un être issu du Malin et de la matière corrompue qui ne peux pas inspirer que de l’horreur. Ses adeptes partageaient pleinement cette façon de penser quoiqu’ils débordassent d’amour et miséricorde.

 

 Page 152

C’est Lucifer, que les capteurs albigeois appelaient aussi Lucie belle, qui, croyait-il, a créé tout ce qui est visible, matériel est périssable. Non seulement il a créé l’ensemble des choses terrestres, mais il est gouverné s’efforce de les conserver à lui.
Oui, mais l’Ancien Testament nous apprend que Jéhovah a créé le ciel, la terre et tout ce qu’elle renferme. C’est exact, disent les cathares ; il a même créé l’être humain, hommes et femmes.

 

Décodage : vous remettrez de vous-même l’histoire à l’endroit... 

 

Un peu plus loin :

Döllinger va encore plus loin dans la contradiction entre l’ancien et le Nouveau Testament, que les cathares avançaient comme argument pour soutenir l’identité entre Jéhovah et le malin.

 

Page 153

Cette page est très importante pour prendre conscience de l’hérésie et des contradictions entre l’ancien et le Nouveau Testament puisque c’est l’une des raisons pour laquelle les catholiques et les cathares ne pouvaient pas s’entendre. 
Ils n’oubliaient qu’une chose : l’Ancien Testament doit se comprendre sur un plan humain de relativité et le nouveau sur le plan divin et absolu, le Christ étant le médiateur entre ces plans.

 

Décodage : absolument faux, c’est le problème de la croyance dans un livre, on cherche par-dessus tout une raison de le garder pour un livre sacré alors que c’est le livre du malin pour les glands, maintenant vous savez... 

 

Page 154

La vision d’Isaïe  (Isaïe est (normalement) Jovanovic, mais c'est aussi Daniel. C'est l'ange Gabriel, un archonte pour ceux qui voudrait lui faire une prière)

 

Pour en savoir plus sur la vision d'Isaïe, vous pouvez zieuter ici 

 

 

Page 155

Il faut également considérer que Wolfram ne désigne jamais, comme précurseur et proclamateurs du mystère du Graal, les prophètes de l’Ancien Testament, mais toujours et exclusivement des philosophes et des voyantes païens. 

 

Page 157

Voici maintenant le revêtement mythologique sous lequel les cathares représentaient la chute de Lucifer, la genèse de la terre et la naissance de l’homme tel qu’ils le concevaient 

 

Le texte fait 3 pages et il est très important pour comprendre comment les écrits peuvent vous égarer. 

 

Page 160

Le Véda dit: l’année elle-même est une forme du seigneur

 

Décodage : tout à fait exact, puisque le nom de Yahvé est Anu à l’époque d’Osiris où An que l’ensemble de l’humanité fête chaque début d’année.

 

Page 162

 C’est avec ce corps éthéré que le Christ éternel est entré dans le corps de Marie et même, en tant que verbe de Dieu, par l’oreille. Il a quitté aussi pur qu’il est entré en elle, et sans avoir pris d’elle quoi que ce soit de matériel.

 

Décodage : quand tu as les oreilles qui sifflent, dieu te drague en fait...et quand elles sont bouchées... dieu est en toi. Si tu es une femme, dieu est un con, car si dieu a créé la femme (lui même selon la bible) il a du perdre les plans pour ne pas passer par ce qui existe naturellement. 

La femme est une énigme pour les hommes, pour Dieu aussi.

 

Si tu es un homme et que tu as les oreilles qui sifflent, ce n’est pas bon pour toi...

De toute façon ça fait 2.000 ans qu’en lisant la bible, tu te fais avoir tous les jours, alors un peu plus ou un peu moins, vu l'état pitoyable de la croyance de l'humain aujourd'hui, c'est encore pire qu'à l'époque de Jésus.  

 

Page 164

Car personne ne peut se mettre en quête du Graal s’il ne l’a déjà connu au ciel.

 

Décodage :  Parfaitement exact, le Graal représente l’émeraude de Lucifer qui est l’étoile de la couronne (constellation voir vidéo retour du Roi et de sa Reine). Jésus est bien celui qui le retrouvera sur terre à la fin de la partie, puisqu’il est ici aujourd’hui en France. Pour plus de précision, la vidéo sur la visite de Montségur devrait suffir (elle est à venir derrière ce décodage)

 

Page 167

La fameuse quadruple décomposition de Kant :
Premièrement : coexistence chez l’homme du bon et du mauvais principe.
Deuxièmement : lutte entre le bon et le mauvais principe pour la prédominance sur l’homme.
Troisièmement : victoire du bien sur le mal, commencement du royaume de Dieu.
Quatrièmement : différenciation du vrai du faux sous la direction du principe bon.

 

Décodagela coexistence chez l’homme du bon et du mauvais principe est en réalité celle des deux humanités.

Deuxièmement il y a une lutte réelle entre le bon et le mauvais principe qui déterminera le gagnant à la fin.

Troisièmement c’est bien la victoire du bien sur le mal, la vraie humanité sur les portails organiques ou commencera le royaume de Dieu. 

Quatrièmement l’homme apprendra donc de ses erreurs. 

 

Page 167

Rama, Krishna et Jésus, même personnage. Nous détaillerons le parcourt de Rama et Krishna par la suite. 

 

Page 183

Venez ensuite l’engagement solennel de la part du nouveau frère : Je promets, disait-il toujours à genoux, de me consacrer à Dieu est son Évangile, de ne jamais mentir ni juré, de n’avoir jamais contact avec une femme, de nous tuer aucun animal, de ne pas manger de viande et de ne vivre que de fruits.... etc. 

 

Décodage : On se fait toujours avoir au début, comprenez à la base.

« Se consacrer à Dieu et à son évangile », la base étant un tantinet pourrie...de plus, le problème n’est pas d’avoir un contact avec une femme, mais plutôt avec une femme qui n’est pas ta vraie moitié, un portail organique par exemple, c’est elle qui souille ton âme puisque tu copules avec un monstre, enfin presque, un truc dégénéré si on peut dire. 

La même chose pour une femme avec un homme P.O bien sûr. 

Pas facile dans la vie puisqu’il faut passer certaines étapes pour arriver à en faire la distinction (l'individuation) et que c’est seulement aujourd’hui que c’est possible, limitant par ce fait le nombre de personnes à comprendre réellement le Jeu et donc les acteurs. 

 

Page 187

L’union de la Sophia Gnostique avec le Christ

 

Décodage : ou plus communément appelé le Hieros Gamos ou sexualité sacrée de Jésus et de Marie-Madeleine, pour plus de précision, voir ci-dessous c’est facile !!!! Correspondance très précise avec Jung et Pauli et bien sûr avec la clé de lecture pour les personnages ainsi que tout ce qui est donné sur le site.

 

La prédiction de Jung

Dans les lettres à Jung, du 17 mai 1952, Pauli écrit 
"Le Hieros Gamos (mariage Sacré) dont vous prédisez l’évènement"
Et le 27 Février 1953, dans une longue lettre racontant quelques rêves, il écrit : 
"Le Hieros Gamos dont vous voyez pointer a l’horizon…"

 

Pour le poème de Dante, c’est tout à fait ça, la Shakti qui s’unit à Shiva est l’amour sacré avec les mêmes personnages simplement à des époques différentes.

 

Page 188

Rien à voir avec la conception de Kampers qui prend la Béatrice de Dante pour l’église, on a aujourd’hui la même configuration pour celles et ceux qui prennent la prostituée de l’apocalypse de Saint-Jean pour Rome alors que c’est Nephtys ou Ishtar, déesse de l’amour sacré. 

Personne sur terre ne l’a encore compris, les parfaits ne l’étaient pas tant que ça puisque de leur côté, ils refusaient l’incarnation dans cet enfer terrestre alors que justement, c’est le chemin obligé et qu’il faut la vivre pleinement. Le végétarisme n’était pas non plus la bonne idée surtout à cette période, le corps étant le véhicule d’incarnation, le but était de l’entretenir pour aller le plus loin possible. Quant à l’abstinence chez les parfaits, il n’a d’intérêt que quand vous savez qu’il y a une double humanité et que c’est l’accouplement avec un portail qui souille votre âme. Faire l’amour avec sa moitié n’apporte que des bienfaits sur tous le plan. (Faut-il encore avoir trouvé sa moitié...)


La question est de savoir si l’humain a évolué depuis...la réponse est NON sur tous les plans, l'histoire du covid, des masques et du vaccin est là pour l'attester. Qu'on se rassure car la double humanité n'en a plus pour très longtemps. 

 

À y regarder de plus près, on a quelques millions de Français qui croient dans la bible et un tas de curés qui préféraient s’endormir avec le démon (la bible) qu’avec une femme.  Pas à toutes les époques à vrai dire, car les abus de prêtres sur les religieuses était monnaie courante, rien n'a changé aujourd'hui.

 

Page 196

Robert de Borron : cliquez ici pour comprendre qui est ce personnage

 

 

La nef des morts pour accéder au Graal, la vie.

 

Décodage : Il y a aussi un conducteur de la barque qui est incarné en tant qu’humain, à l'époque il s'appelait Charon. 

 

 

Page 199

Esclarmonde de Foix - voir clé de lecture

 

Page 214

Le symbole d’éternité : le serpent qui se mord la queue 

L’Ouroboros ici 

 

Page 223

Foulques, évêque de Toulouse; Limier et chien de l’église. 

 

Décodage : Il est un bienheureux vénéré le 25 décembre...pas pire que n’importe quel homme politique. 

 

Page 232

Innocent III - archonte voir clé de lecture

 

Page 234 

Arnaud de Cîteaux  - archonte voir clé de lecture 

 

Page 242

Les chroniqueurs Guillaume de Tulède et Pierre de Vaux-Cernay 

 

Page 246

Ramon-Roger Trancavel - incarnation de Jésus - voir clé de lecture 

 

Page 251

Le 10 novembre 1209, Ramon-Roger, le noble Trencavel meurt subitement. Il a été empoisonné gémissent les romans. 
Maudits soit ceux qui le prétendent s’écrient les pèlerins de la croisade des Albigeois . Et cependant, le pape innocent III a le courage d’écrire dans une lettre que le jeune Vicomte de Carcassonne et de Béziers avait été  « misérabiliter infectus », misérablement empoisonné.

 

Page 252

Simon de Montfort étant venu, il fallait que Trancavel-Parzival finît ses jours au plus profond d’un cachot, dans son propre castel. Comme Socrate, le plus noble penseur de la Grèce, le plus noble chevalier de Roumanie a dû vider la coupe de poison.

 

Décodage : Socrate et Trancavel, incarnation de Jésus. 

Roi d’Aragon (à chercher car important)

 

Page 255

Pierre de Vaux-Cernay, moine historiographe, biographe officiel de Simon de Montfort 

 

Qui c’est ? 

 

 

Page 262

Dame Géralda de Lavaux est jetée dans un puits et lapidée jusqu’au moment où on ne l’entend plus gémir. Elle meurt deux fois, car elle porte un enfant dans son sein. 

 

 

Page 267

Simon de Montfort, le glorieux champion du Christ...

 

Décodage : c’est Seth ou Enlil, l’assassin d’Osiris et donc de Trancavel. L’histoire se répète. 

 

Page 267

Raymond VI comte de Toulouse (?) 

 

Page 274

Saint Dominique - PO - c’est lui qui mettra sur pied l’Inquisition

 

Page 276

Inquisiteur Bernard Gui, archonte  

 

Page 280 

La flagellation par les prêtres. 

 

Page 283

L’église considérait le supplice du feu infligé aux hérétiques comme un acte de piété si insigne, qu’elle accordait l’indulgence plénière à quiconque apportait du bois pour le bûcher. En outre, elle gravait dans l’esprit de tous les chrétiens que c’était pour eux obligation suprême que d’aider à l’extermination des hérétiques ;
Elle leur renseignait même qu’il leur incombait  de dénoncer ceux-ci aux autorités ecclésiastiques, sans égard a aucune considération humaine ou divine. Nul lien de parenté ne pouvait servir d’excuse : le père devait trahir le fils, l’époux se charger d’une faute grave s’ils ne livraient pas à la mort sa femme hérétique. 

 

Page 289-290

Au moment où l’évêque sortait de l’église, pour aller assister au banquet servi au réfectoire du couvent des dominicains, on vint lui dire qu’on venait d’administrer à une femme le Consolamentum. Il se rendit aussitôt, accompagné du prieur des dominicains et de quelques moines, dans la maison de l’hérétique. Des amis ne purent que murmurer à l’oreille de la mourante : « L’évêque vient ! » Persuadée qu’il s’agissait de l’évêque hérétique, la malade avoua au prélat qu’elle était hérétique et entendait le demeurer. Alors l’évêque fit porter la mourante, de son lit, au bûcher où elle périt par le feu. Après quoi, il prit avec le prieur et les moines, le chemin du réfectoire.

 

Décodage : St Dominique...priez pour nous ! 

 

On a donc un paquet de « ploucs » qui ont été canonisés sans que cela ne pose aucun problème à personne et qui le sont encore aujourd’hui, et pourtant, n’importe qui sachant lire et écrire peut comprendre qu’il n’y a rien à interpréter ici. On appelle ça des meurtres gratuits... 500.000 uniquement entre français. 

 

Page 290

Montségur - fils de Bélissena 

 

Page 292

La descente d’Héraclée aux enfers - à développer 

 

Page 293

Mais Artémis n’est pas Vénus, le sexe n’est pas Éros. Ce n’est pas Vénus qui trônait, invisible, sur la Romanie.... 

 

Décodage : oui et non... c’est bien Venus dans tous les sens du terme, l’amour courtois est une base pour éprouver le cœur et l’âme, mais c’est l’amour sacré qui permet de retrouver le chemin vers la liberté, bien qu’à cette époque, ce n’était tout simplement pas le moment. Le Graal appartient à celui qui en est digne, la gardienne est Vénus, déesse de l’amour sacré à Babylone. Pour Artémis, c'est la soeur d'Appolon, Gesthinanna dans l'Enuma Elish ou encore Diane chez les romains. 

 

 

Page 302

L’histoire continue avec les templiers - le baphomet étant ici Athor et donc Nephtys qui deviendra Marie-Madeleine. 

Jacques de Molay, incarnation de Jésus, pour les autres acteurs voir clé de lecture.

 

Page 306 - 307

Bernard Délicieux -  tribunal avec l’archevêque de Toulouse et Jacques Fournier 

 

Page 308 

Portrait de l’archevêque de Toulouse Bernard Gui et Jacques Fournier qui deviendra pape (page 303 aussi pour ce dernier) 

 

Page 309

Portrait de Pierre Autier - cathare 

 

Page 312 

GTS...de Gethsemané

 

Page 316

Henri IV roi de France, petit-fils d’Esclarmonde de Foix, Henri IV est Joseph ou Thot/Nabu, on le retrouvera par rapport à Samuel de Champlain puisque c'est lui qui l'aide dans son voyage au Québec. 

Samuel Champlain de Maurice K. Séguin 

Page 20 dans l’index

Henri IV est le tuteur et protecteur de Champlain qui l’a soutenu dans l’armée et dans les guerres de religion contre les liqueurs catholiques et les Espagnols. En retour, Henri IV a facilité l’exécution de ses projets d’exploration et de colonisation de la Nouvelle-France, et ce, souvent en dépit des oppositions du Conseil royal et du grand ministre Sully. 

 

 

Page 318

Les points de contact souvent surprenants avec un poème iranien, œuvre de l’hérétique Manès, le Pârsîwalnâmä, que l’on peut considérer comme « la légende Dorée » du manichéisme. 
Ainsi s’expliquerai également que la doctrine manichéenne d’une pierre sacrée (vieux persan : gohr = pierre précieuse, al = éclat) et du chercheur de cette pierre, Parzival (vieux persan :  pur fou) ait pu parvenir le permis à Wolfram et lui ai permis d’incorporer à son épopée, sans toujours bien les comprendre, des conceptions et désignations géographiques appartenant à la Haute-Asie. 

 

Décodage :  Manès deviendra Claudia Procula à l’époque de Jésus. 

Elle est devenue Camille Claudel enfermé par Rodin et devenue folle - Rodin est Longinus à l’époque de Jésus.

 

https://www.etaletaculture.fr/histoire-de-l-art/la-douloureuse-histoire-de-camille-claudel/

 

Vous avez encore une fois, les liens qui sous-tendent les personnages et leur histoire sous différentes incarnations, l’Iran est une étape importante de l’histoire puisque Zoroastre deviendra Jésus quand Mani deviendra Claudia Procula 

 

 

 

 

 

 

La cour de Lucifer

 

 

Page 28

Kyot était Guyot de Provins selon Wolfram von Eschenbach 

Kyot était Guillaume de Tulède selon Les Kahane 

 

Page 37

Wolfram d’Eschenbach, toujours selon otto Rahn, aurait rencontré Kyot à Mayence, à l’occasion des fêtes chevaleresques données par l’empereur Frédéric Barberousse

 

Page 38

 Mais Jésus-Christ aussi était juif... 

 

Décodage : Jésus n’a jamais été juif, quoiqu’il en soit, si le peuple juif est le peuple élu de Dieu, comme c’est notre brave Yahvé, on aurait donc une proportion de portails organiques avoisinant les 100%.... ce ne sont pas les palestiniens qui diraient le contraire si on les interrogeait, mais c’est bien sûr trop facile. Il y a toujours eu deux humanités dans tous les pays. 

 

 

Page 40

Comment soutenir, comme le fait Otto Rahn, que la guerre des albigeois a été une croisade menée au nom de Jéhovah contre le Graal et contre Lucifer. 

 

Décodage : et pourtant... maintenant que vous avez une autre compréhension, c’est tout à fait ça ! 

 

 

Page 41

Et puis on voit mal à quoi répondre à ces attaques contre Ignace de Loyola : le fait que ce saint ait mené dans sa jeunesse une vie dissolue ne rend que plus admirables sa conversion ultérieure et les vertus humaines et chrétiennes dont il fait preuve jusqu’à sa mort

 

Décodage : à l’époque de Jésus, c’était Paul de Tarse, celui qui enlèvera l’enfant de Jésus à Marie-Madeleine, et comme Ignace de Loyola son parcourt a subi une conversion radicale, passage d’une vie de débauche à une vie de traître à la race humaine, pas mal ! Dans sa vie d’après il deviendra Saint Vincent de Paul. Pas mieux !

Si vous cherchez celui qui a participé au meurtre d’Osiris, il est l’un des assassins, c’est lui qui s’est chargé de la promotion pour la construction du sacré cœur qui symboliquement garde (ou plutôt gardait) le cœur de Jésus. Certifié comme candidat au trou noir. 

 

Page 54

Soleil de 12h contre soleil de minuit - explication déjà donné, s'y reporter. 

 

 

Page 64

Mais il espère y trouver aussi un Évangile de Saint-Jean non falsifié et contenant l’exposé de la véritable doctrine de Jésus-Christ qui avait été, me dit-il, entre les mains des albigeois. L’église romaine, qui a truqué l’Évangile aurait voulu détruire, en même temps que les hérétiques, l’unique et véritable Évangile du dieu devenu homme, mais elle n’y est point parvenue.

 

Décodage : l’évangile de Jean dans la bible est un piège à c... , il existe sans doute un évangile non trafiqué, à l’image de l’évangile de Thomas. Quoiqu'il en soit, comme il a été engrammé dans l'inconscient collectif; j'imagine bien que l'année 2021 va voir ressortir un anté-christ avec Jérusalem, il suffira de regarder quels sont les acteurs qui participent. JFK n'est pas loin assurément. 

 

 

Page 65

Tout ce qui refusait de reconnaître pour Dieu Jéhovah, de s’incliner devant la puissance de Saint-Pierre et d’obéir aux dogmes Romain furent brûlés le dimanche des Rameaux sur un gigantesque bûcher qu’on avait dressé au pied de la montagne. Ils étaient 205. Parmi eux il y avait la fille du seigneur du lieu : Esclarmonde de Bellissan, apparenté à Esclamonde de Foix. 

 

Page 74

Nous garder un malaise dans le silence. Puis la comtesse reprit : « je n’ai pas besoin de vous rappeler que c’est le Basque Ignace de Loyola qui fonda la société de Jésus. Mais saviez-vous que c’est sur le Montserrat, près de Barcelone, qu’il a élaboré les exercices spirituels des jésuites, la règle de leur ordre, et, si je ne me trompe, instauré l’adoration du Sacré-Cœur ? Vous devriez examiner le plus près ces coïncidences ! »

 

Décodage : Pour Ignace de Loyola, c'est un archonte. Une purge à lui tout seul. Pour le sacré cœur, aux oubliettes sur tous les plans. Vous pouvez le retrouver ici.

 

 

Page 80

Je profite de mon séjour à Saint-Germain pour visiter le musée du château. Le roi de France, Henri IV, surnommé « le roi des Hugenots », a habité ici, il y a à peu près 300 ans. Il était issu de la maison des comtes de Foix. 

 

Décodage : Henri IV dans la clé de lecture, c’était Joseph à l’époque de Jésus.

 

 

Page 84

La grotte de Lombrives et la légende du Graal

 

Décodage : l’histoire d’Hercule avec Bébryx a plusieurs versions, je n'ai rien de mon coté pour l'instant. 

 

 

Page 85

Henri IV lui-même, le roi Hugenot, n’a pas dédaigné de confier sa signature à la paroi de la caverne, en 1576.  (grotte de Lombrives)
Henri IV était un descendant de Foix. 

 

Page 87

Asclépios, médecin divin et fils d’Apollon. 

 

C’est vraisemblablement....Socrate....etc.

 

Décodage : Socrate deviendra Jésus, voir clé de lecture. 

 

Page 88

Comme Délos...Apollon avait vaincu le serpent Python. 

 

Apollon est aussi Horus, on retrouve ici l’épisode du combat entre Horus et Seth. Seth faisant aussi partie du peuple du serpent comme Osiris, il est normal qu’on lui donne cet « acronyme »

Artémis, sœur d’Apollon - Belissena, comme son frère elle régit un astre. Elle représente la loi et la nature lumineuse de la lune. 

Eileithyia déesse des accouchements. Diane chez les Romains. 

 

Les Grecs connaissaient encore une Artémis maternelle et terrestre qui ressemblait à Gemeter ou Déméter, la Mère de la Terre. 

 

Décodage : si vous reprenez la clé de lecture, c’est aussi Gestinanna, femme de Sin/Nanna qui représente la lune et son frère est Tammuz, ce dernier est aussi Apollon, tout se recoupe dans la clé de lecture, pour Déméter, c'est Isis. 

 

Page 89

Joachim de Flore (texte à marquer) 

 

Page 93

Les troubadours faisaient partie des serviteurs du diable ; étant donné encore qu’ils avaient pour maxime d’être fidèle au dieu d’amour ; étant donné enfin qu’ils ont célébré comme de nombreux exemples le prouvent les merveilles de la couronne de Lucifer, il est permis de croire qu’ils avaient foi en l’existence d’une couronne luciférienne de la vie éternelle (pour parler comme la bible) 
Et si nous allons jusqu’au bout de notre pensée, nous dirons que pour eux le dieu d’amour n’était autre que Lucifer en personne.

 

Le dieu du printemps est Amors, Apollon aussi 

 

Décodage : Lucifer est Osiris qui deviendra Jésus quand Apollon est Horus qui deviendra le fils de Jésus. Voir clé de lecture. Cela prend tout de suite un sens quand vous remettez l’identité des personnages. 

 

Page 99

Le mythe du Graal 

La coupe qui recueille le sang du Christ est une ânerie, Joseph d’Arimathie qui joue Dracula enfermé dans une grotte n’a rien de sérieux. 

 

Page 100

Récit de Pithéas, Hercule et Apollon. 

 

Page 103, 104

Saint Ignace de Loyola recommandait à ses disciples de capter la confiance des grands et des nobles qu’il fréquentait, on s’efforçant de s’adapter au caractère de chacun deux et, pour cela, de les flatter toujours.
 Faites vous-même ce qui peut vous attirer les bonnes grâces d’autrui. Faites faire par un autre ce qui vous vaudrait son ressentiment. Commencer par parler des affaires qui ne vous concernent pas ; finissez par celle qui vous concerne. Servez-vous des ressorts humains, comme s’il n’y en avait pas de divin, et des ressources divines, comme s’il n’y en avait point d’humaines.
Il ne faut pas mentir, mais il ne faut pas dire toute la vérité
Etc.... 

 

 

 

Décodage : Pour les Jésuites, il n’y a que 2 camps, ceux qui combattent sous le drapeau de Lucifer, et ceux qui combattent sous le drapeau du Christ... 

Maintenant que vous connaissez l’histoire, ils sont à l’image des Ummo, qui est plus crétin qu’un jésuite ... 2 Jésuites sans doute ! 

 

 

Totalement valable aujourd’hui

Laisse-toi enterrer, chevalerie,
Et que personne ne parle plus jamais de toi !
Tu es bafouée et sans honneur ;
Tu as moins de force qu’un mort.
On ne t’a pas asservi : tu es sous le joug des prêtres,
Le roi t’enlève ton héritage,
Tout ton royaume n’est que mensonge ; et il est à vendre !
Décidément, on t’a anéanti !

 

 

Page 106-107

Toute la journée il faisait des armes. Ou bien il chassait, se livrait à des divertissements galants, participait à des beuveries sauvages qui finissaient en sanglantes de bagarres. Il existe un document officiel – une plainte porter en 1515 par le Corrégidor de Guipuzcoa, près le tribunal épiscopal de Pampelune – qui nous fait voir ce qu’était le chevalier de Loyola. Hardy, arrogant, portant chausses de cuir et cuirasse, armé d’une épée et d’un pistolet ; les longs cheveux bouclés s’échappant de la petite toque de velours des chevaliers : c’est ainsi qu’il nous est présenté. Quant au caractère, le juge le dépeint sournois, brutal, avide de vengeance.

 

Page 109

Il vit, un soir, un fantasme lumineux qui ressemblait à un serpent et qui lui causer de la frayeur, bien qu’il fut rayonnant de beauté. Meilhan tout de suite remarqué que la beauté du fantasme semblait décroître au fur et à mesure qu’il s’approcher de la Croix, il en tire à la conclusion que ce n’était pas Dieu, mais le diable qui se faisait voir assis en forme de serpent. Il prit aussitôt son bâton de pèlerin est soumis à en frapper le démon pour le faire fuir.

 

Décodage : on peut reconnaître facilement le diable qui est l’adversaire de Dieu - celui de la bible qui est An ou Yahvé donc un Archonte et l’image du serpent qui est Osiris où Jésus. 

 

Page 110

Vous avez sur ce texte, la compréhension de ce que peut être un lavage de cerveau...

Satan étant Jésus-Christ, le Satanel du livre d’Enoch... 

 

Page 90 - livre d’Enoch

L’ange déchu, devenu une sorte de fugitif , il créa dans les cieux Sotona d’après son nom Satanel. Il entre au paradis, séduit Ève sans toucher à Adam.

 

Décodage : On retrouve ici, le serpent sous les traits de l’ange déchu et donc Osiris apportant la connaissance. Quant à séduire Ève, c’était Damkina si vous reprenez le décodage de la Genèse et donc sa femme à cette époque, rien de plus normal donc.

 

 

Page 112

Février 1858, Bernadette Soubirous, âgée de 14 ans, vit la vierge Marie lui apparaître et reçut d’elle la mission de faire bâtir à cet endroit un sanctuaire où l’on viendra en pèlerinage – est devenue peu à peu, pour l’Église romaine, une de ses sources de profit les plus considérables.

 

 

Décodage :  l’histoire de Bernadette Soubirous est un tout petit peu différente…

 

Si vous reprenez son histoire, à aucun moment (sauf à la fin... faut bien que ça fasse vrai à un moment donné) Bernadette Soubirous ne dit avoir vu la vierge ! C’est une interprétation totalement déformée.

« Dans cette lumière apparaît une très belle enfant, de petite taille, vêtue de blanc, souriante, qui fait le signe de la croix »
« Le commissaire Jacomet la presse de dire qu'elle a vu la Sainte Vierge. Bernadette s'y refuse : elle dit ignorer de qui il s'agit, elle a vu Aquèro (la chose), qui a la forme d'une petite fille. »

 

Décodage : La vierge Marie en version « Hobbit » sans doute ! n’en déplaise à tout le monde, il est impossible que Bernadette Soubirous ait pu voir la vierge Marie, puisque Bernadette n’est autre que l’incarnation de Marie 2.000 ans plus tard ! Comme vous n’avez déjà aucune idée d’une seule incarnation de Jésus là ou je vous en donne 150, n’imaginez même pas pour sa mère… Vous avez toujours Gabrielou qui rend visite à Marie ici, si vous êtes super fan d'histoires fantastiques.

 

Page 116 

À méditer ... 

Sous le terme de « courtisans de Lucifer », j’entends ce qui sont de sang nordique et qui, fidèle à ce sang, on choisit comme objet suprême à leur quête du divin un mont du rassemblement situé dans le plus lointain Minuit, et non. Le mont Sinaï, ou la montagne de Sion, dans le Proche-Orient…
Sous ce même terme, je réunis tous ceux qui n’ont pas eu besoin d’un médiateur pour atteindre leur dieu, et dialoguer avec lui, mais qui l’on cherché par leurs propres moyens et ont été exaucés par lui ; précisément à cause de cela même : c’est en cela que consiste ma foi.
Les courtisans de Lucifer n’ont pas besoin d’utiliser les grossiers instruments de mortification ou de flagellation médiévale ni les divers procédés qu’emploient les derviches musulmans ou bien d’autres fanatiques pour se mettre en transe et se donner l’illusion d’entrer en contact avec la divinité. Ils abordent courageusement la vie, ses contradictions, ses difficultés et ses douleurs, avec la conviction que Dieu leur a imposé le devoir de les résoudre patiemment, ses difficultés, et d’harmoniser ses contradictions. Les courtisans de Lucifer ne jeûnent pas pour obtenir le ciel ; ils demandent courageusement à y entrer, parce qu’ils ont le sentiment d’avoir fait tout ce qui était humainement possible pour mériter d’être divinisés. 

 

 

Page 117

Pour Saint Pierre qui garde la porte du Paradis... c’est un Archonte, voir clé de lecture

 

Page 122

Monaco dont le nom vient d’Hercule Monoikos

 

Décodage : il faudra sans doute que je me penche un jour sur ce village, il parait qu'ils ont un roi et une reine.

 

 

Page 126 -127

Saint Ambroise et Saint Augustin - archontes 

C’est le Sémite qui est resté victorieux dans la mesure où, par la suite, tous les papes, la plupart des prêtres et quelques empereurs romains de nationalité germanique se sont servis, en même temps que de la Bible, de l’œuvre la plus célèbre de Saint-Augustin : la cité de Dieu (Civitas Dei) comme d’un marteau pour forger l’Occident selon l’esprit sémite. Il s’en est fallu de peu qu’ils ne réussissent. Nous avons pourtant l’espoir que l’Europe sera un jour purifiée de toute cette mythologie juive...

 

Décodage : C'est bien la mythologie juive qui guide le monde à sa perte, le messie juif ne peut venir que si et seulement si c'est le chaos, le livre de JFK 11 Septembre de Laurent Guyénot devrait vous aider à y voir un peu plus clair. 

 

JFK 11 septembre

 

Page 134

C’est dans le même temps, vers 1613, alors qu’en Allemagne des chrétiens se préparer à faire, au nom du Christ, l’abominable guerre de 30 ans, qu’un cordonnier, nommé Jacob Boehme, léguait à ses contemporains le secret d’une couronne « du plus lointain minuit », le secret de la couronne de Lucifer.

 

 

Page 138

Alexandre le Grand et la pierre « Claugestian » 

 

Page 140

Histoire d’Élisabeth et le miracle des roses (sa mère est Gertrudis - épouse du roi André II de Hongrie.

Conrad de Marbourg - inquisiteur général nommé le fléau de l’Allemagne 

Élisabeth est sa pénitente 

 

Son histoire est racontée par Conrad de Marbourg, Césaire de Heisterbach et Dietrich de Thuringe 

 

 

Page 145

Dietrich en allemand = passe-partout = clé 

 

Page 147

Il n’est pas besoin de cette clé que possède le représentant de Jéhovah sur la terre et le lieutenant de Jésus-Christ, assis à Rome sur le trône de Saint-Pierre. Pour ouvrir la porte du royaume de Lucifer, il vous suffit d’un… « Dietrich » (clés).

 

Pour Saint-Pierre, on peut constater qu'il a une clé que vous trouverez aussi sur le drapeau du Vatican, mais comme c'est un archonte, il fera comme tous ses petits copains, au gnouf ou à la benne. 

 

Saint Pierre à Saint Sulpice
Saint Pierre dans l'église Saint Sulpice

 

Page 149

Le signe unique de l’homme, la Manrune. Une barre verticale avec 2 bras divergents en forme de V 

 

Page 156

Jean Calvin, le sombre et fanatique fondateur de cette église, fit brûler Michel servet - qui avait découvert la circulation du sang - parce qu’il ne voulait pas croire au dogme chrétien de la Trinité.
C’est un Genève qu’afflue aujourd’hui les délégués de tous les états de l’univers qui ont un siège In the league of Nations, à la Société des Nations à laquelle les genevois donnent un autre nom, ils l’appellent la société des Passions. Beaucoup de pays est presque toutes les races de la terre ils sont représentés, afin d’accroître encore le désordre qui règne en Europe et dans le monde.

 

Décodage : Quand je vous dis qu'arrivés à un moment donné, les petits Suisses vont être durs à digérer !  Toujours le rapport avec le CERN, les organisations internationales, les templiers et beaucoup d'autres joyeusetés... il va y avoir du banquier volant dans quelques temps, surtout par les fenêtres !

 

 

Page 158

La petite horloge «Empire» que j’ai toujours avec moi sonne douze fois d’un son grêle et pur. C’est l’heure – la vraie – des esprits. C’est à midi que les fantômes parlaient à nos aïeux, ou du moins c’est ce qu’on a cru pendant tout le Moyen Âge. Le diable, Tiubel, apparaissait toujours aux hommes à midi. Un chevalier, Henri de Falkenstein, l’aperçu de midi ou un maître sorcier lui avait recommandé de l’attendre. Il sortit de la forêt « au milieu des hurlements du vent et du craquement les arbres » , comme le rapporte le chroniqueur Césaire de Heisterbach. Ce Tiubel n’est autre que Lucibel, notre Lucifer « à qui on a fait grand tort ».

 

Décodage : juste pour le fun et vous permettre de faire un des liens les plus importants. Cela va rester dans votre mémoire, il suffit juste de prendre l’information : 

Les « 12 heures ou le midi - minuit » dans le texte sont très importants, vous pouvez faire le parallèle avec cette phrase : 

À midi pommes bleues, phrase relative au grand parchemin puisque c’est l’heure où tout va changer et pour tout le monde...

 

Par un signe que tout le monde verra...à midi ou 12h, il suffira de lever la tête. 

 

Vous pouvez bien entendu tenter le rapprochement avec l’horloge du temps, l’Or loge au centre qui est la terre, entourée du zodiaque, et vous comprendrez sans doute mieux les rapports pouvant exister avec Nicolas Flamel pour ce qui est de l’Or alchimique, opération réalisée un 17 janvier. 

 

 

Page 170

Havent de Tronje a assassiné Siegfried  (l’histoire) 

 

 

Page 177

Des siècles, des millénaires passèrent. Jésus de Nazareth était né. Des juifs et des Romains enseignèrent qu’il était le dieu incarné et envoyèrent démission pour l’annoncer. Le christianisme se répandit : une ère nouvelle commença. Au troisième siècle de la chrétienne, le manichéisme iranien restait cependant, à côté de l’arianisme germanique, le plus farouche ennemi de l’église chrétienne.
Le mont iranien Mûjavat était désormais devenu le suprême sanctuaire symbolique des manichéens. Aujourd’hui il s’appelle Kôh-i-Chwadschä (Mont des rois ou Mont de dieu), et il se situe, abandonné et désert, près du lac marécageux de Hamun à la frontière de l’Iran et de l’Afghanistan. Les Hélène l’appelaient Aria Palus, le lac aryen, Alexandre le Grand y parvint. 

 

Décodage : Vous avez avec la suite du texte, les relations entre Mani, le dieu perse Lohrangerin, Parsiwal qui veut dire fleur des Parses et le mot perse ghr-al qui signifie une pierre précieuse. 

 

Page 185

Il me sera plus difficile encore de découvrir « la montagne du rassemblement au plus lointain minuit » dont parle Isaïe.

 

Décodage 

Livre de l’Évangile selon Thomas - Loggion 106.
1 Jésus a dit :
2 Quand vous ferez le deux Un,
3 vous serez Fils de l’homme,
4 et si vous dites :
5 montagne, éloigne-toi,
6 elle s’éloignera.

 

Le rapport est sans doute ici

du livre d’Isaïe (2, 1-5)

 

Rassemblement des peuples et paix pour toujours
Le prophète Isaïe a reçu cette révélation au sujet de Juda et de Jérusalem.
Il arrivera dans l’avenir que la montagne du temple du Seigneur sera placée à la tête des montagnes et dominera les collines. Toutes les nations afflueront vers elle, des peuples nombreux se mettront en marche, et ils diront: «Venez, montons à la montagne du Seigneur, au temple du Dieu de Jacob. Il nous enseignera ses chemins et nous suivrons ses sentiers. Car c’est de Sion que vient la Loi, de Jérusalem la parole du Seigneur.»
Il sera le juge des nations, l’arbitre de la multitude des peuples. De leurs épées ils forgeront des socs de charrue, et de leurs lances, des faucilles. 
On ne lèvera plus l’épée nation contre nation, on ne s’entraînera plus pour la guerre.
Venez, famille de Jacob, marchons à la lumière du Seigneur.

 

 

Page 187

Marbourg.

 

Il y a 700 on vivait ici – et y sévissait - le maître spécialisé dans la répression de l’hérésie, le grand inquisiteur de l’Allemagne : Conrad 
Le pape Grégoire IX écrivit, en 1231, au maître Conrad, une lettre où il le remerciait d’avoir exterminé les hérétiques de la façon qu’on sait et qui devait faire école : il l’appelait son « cher fils » et lui déléguait des pouvoirs extraordinaires :...

 

Conrad était le directeur de conscience de la comtesse Elizabeth de Thuringe.

 

Le landgrave Louis VI de Thuringe et de Hesse fut le mari d’Élisabeth et le souverain de Conrad. Elizabeth, fille du roi Andreas de Hongrie, lui fut amenée comme fiancé quand elle n’était encore qu’une enfant. À peine âgée de 14 ans elle épouse, et, à 15 ans lui donna son premier fils

 

Conrad : archonte pas encore trouvé

Landgravine, Élisabeth de Thuringe : Marie-Madeleine 

 

Page 200

Roland de Roncevaux (Dornental en allemand) et Charlemagne, voir clé de lecture 

 

 

Page 207

Le « Combat des géants », cette guerre qui éclata entre les dieux et les Titans pour la possession du mont Olympe.

 

Décodage : le mythe de cette guerre entre les dieux et les titans est celle qui a eu lieu entre le clan de Seth/An et le clan d’Osiris/Horus avec les Nephilim

 

 

Page 208

Caron, le batelier des enfers, fait traverser le Styx aux âmes des morts, sur sa barque, et les conduit aux enfers. L’eau du Styx purifie toute chose. 

 

Décodage : Caron ou Charon, rapport très étroit avec notre dernier voyage à Ouvéa, c'est l'ange Raphaël, celui des épidémies. 

 

Page 209

C’est Laurentius en qui les cathares mettaient leur espérance, c’était Laurin !
Dans les ruines du monastère de Heisterbach , c’est ici que le célèbre moine et chroniqueur Césaire de Heisterbach a écrit, il y a sept cents ans, ses principaux ouvrages

 

 

Page 211

Une relique : une dent de Saint-Jean-Baptiste qui opérerait des miracles. Dérobée dans la basilique Sainte-Sophie de Constantinople.

 

Décodage : Rapellez vous qu'à l'époque de Djem, c'est le bras de Saint-Jean que ramène Guy de Blanchefort. 

 

Zizim Page 127

Guy de Blanchefort à Zizim :

Et la main de Saint-Jean c’est un cadeau de ton frère, une prime à ta rançon, maudit Turc !

 

 

Page 217

Il y a près de 100 ans, en 1830, une jeune paysanne découvrit ici, au moment des moissons, une médaille en or très bien conservée, portant l’inscription grecque Lysimachos Basileus (Lysimache roi). Ce Lysimache était l’un des plus valeureux généraux d’Alexandre le Grand. Après la mort du conquérant, il devant roi de Thrace, et fit de ce pays, en l’unissant à l’Asie Mineure, qui lui était également échue, un royaume indépendant. À partir de 288 av. J.-C., il put même acquérir l’autre moitié restant à Pyrrhus, le célèbre le roi d’Epire qui vainquit les Romains. Il mourut dans une bataille qu’il perdit contre le diadoque Seleucus qui était devenu roi de Babylone.

 

Décodage : Alexandre le Grand est dans la clé de lecture, nous y reviendrons par rapport à ses généraux puisque certains comme Lysimache sont devenus roi. 

 

Page 218

On raconte qu’au cours d’une campagne dirigée par ton père, il advint qu’un aigle entra dans sa tente, se posa sur son épaule et il déposa un œuf. L’œuf tomba par terre, se brisa et il en sortit un serpent. Au même moment parurent des messagers envoyés par Olympia qui annonçait au roi ta naissance. Étais-tu donc apparenté au vieux serpent !
Enfin, on enterra ta dépouille dans la ville que tu avais fondée, dans le détail du Nil près de Pharos, dont parle Homère, et qui porte aujourd’hui encore ton nom : Alexandrie. On la montrait à ceux qui voulaient la voir. Elle a disparu à l’époque où les chrétiens fanatiques des trucs et tous les temples de la ville, et faisaient mourir sous les tortures, dans une église de la ville, l’amie de la sagesse, Hypathie. 

 

Décodage : Alexandre le Grand étant Horus, le fils d’Osiris, il est bien apparenté au vieux serpent, son père. 

Pour Hypathie, Nephtys et donc la Sagesse aussi - le Baphomet - Sophia - que l’on retrouvera chez les Templiers. 

 

L’abbé Lamprecht en parlant d’Alexandre le Grand : 
Tel a été son destin : tant qu’il vécut, il fut puissant et domina tous les autres hommes. Maintenant, c’est le diable qui est son maître. Pendant un temps très court, tout alla bien pour lui ; maintenant il souffre pour l’éternité. Il fut riche pendant un instant : il sera pauvre à jamais. Ici-bas il n’était jamais rassasié de biens ; et maintenant, il n’a en partage que le feu infernal…
Je vais reçu tous les honneurs de ce moment ; il ne lui reste que la route infinie. Sur la terre il n’avait pas voulu observer les commandements de notre seigneur : maintenant c’est au diable de l’enfer qu’il est contraint d’obéir !
Mais nous savons, nous, que Lucifer, « à qui l’on a fait grand tort » t’a salué , en te voyant, et t’a embrassé !

 

Décodage : le diable étant Lucifer et Osiris, on peut tout à fait comprendre qu’en le voyant, il embrasse son fils... 

On peut comprendre aussi que sans la compréhension du rôle des personnages, il est difficile - voire impossible - de comprendre l’histoire des cathares et le pourquoi de leur mise à mort. 

 

Page 219

Alexandre le Grand, Mydas et le nœud gordien.  

 

Page 220

Héraclite avait pressenti la nature héliocentrique du monde.

 

Pytheas, savant au temps d’Alexandre le Grand deviendra Jésus. 

Aristote dans la clé de lecture 

 

Page 223 - 224

La vie de Mani 

La vie du prophète Mani, fondateur d’une nouvelle religion
Mani est né en l’an 216 de notre ère en Babylonie du nord, sur la rive gauche du Tigre, non loin de l’actuelle Bagdad. À l’âge de quatre ans, il rejoint son père qui a quitté la mère de Mani et s’est converti au Baptisme Elchasaïte. Cette secte chrétienne, baptiste, qui subsiste jusqu’au Xème siècle dans la région, va élever et encadrer le jeune Mani pendant vingt ans. Elle se distingue par une observance stricte du mode de vie prescrit par la Torah et par ses règles de vie très sévères.
Mani vit dans la communauté et y est élevé par son père. À 13 ans, il reçoit ses premières révélations par un ange qui a l’apparence de son jumeau. Il commence alors à contester la religion baptiste, jusqu’à quitter la communauté à l’âge de 24 ans, pour prêcher sa propre religion.
Mani se présente comme un nouveau prophète, successeur de Bouddha, Zoroastre et Jésus. Il s’adresse ainsi à l’ensemble du monde connu et cherche à délivrer un message universel. Il part immédiatement prêcher la religion nouvelle vers l’Est, jusqu’en Inde, où il découvre le bouddhisme, dont il incorpore certaines croyances dans son propre dogme. Il n’y a pas de conversions notables des populations bouddhistes, mais plutôt au sein des communautés chrétiennes créées par l’apôtre Thomas dans la région.
De retour à Ctésiphon, capitale de l’empire sassanide, deux ans plus tard, il est reçu à la cour du roi de Shabuhr 1er, qui l’autorise à prêcher dans l’ensemble de son empire. Il accompagne alors le roi lors de sa campagne contre les armées de l’empereur Valérien en 255, durant laquelle il fonde plusieurs communautés. De retour, il élabore les règles de sa nouvelle église et envoie des missionnaires, dont son père et son frère, vers l’Irak, l’Égypte, l’Inde ou encore la péninsule arabique. Quant à Mani, il ne cesse de voyager, pour créer de nouvelles communautés ou bien visiter les communautés déjà créées, tout en attirant un nombre croissant de disciples.
Mais en 273, le roi Vahram succède à son père. Très influencé par le clergé de l’empire, il interdit le manichéisme, afin de rétablir la religion zoroastrienne, comme unique religion de l’empire. Il reproche à Mani d’avoir converti plusieurs vassaux du roi et d’avoir poursuivi ses voyages de conversion. Refusant de se soumettre, Mani est convoqué à la cour en 277, il est alors enchaîné et meurt au bout d’une agonie de plusieurs jours.

 

Voir clé de lecture pour faire les liens.

 

 

Page 232

Pendant ce temps là j’ai visité Édimbourg. Du château où autrefois Marie Stuart a vécu, en reine, j’ai une vue impressionnante sur la plus grande cité de l’Écosse et sur le pic abrupt qu’on appelle le « Rocher d’Arthur ». Quand on est sur le sol de l’Angleterre, comment ne pas penser à Shakespeare, son plus grand poète.

 

Décodage : Marie Stuart et Shakespeare, voir clé de lecture 

 

 

Page 261

Parmi les arbres qui fleurissent dans les champs, il en est un que les abeilles affectionnent particulièrement : le frêne. On les voit parfois s’assembler par centaines, par milliers, dans son feuillage et en humer le doux suc. Et l’Edda fait tomber du frêne Yggdrasil, l’arbre de la vie universel, la rosée « en goutte de miel », afin que les abeilles s’en nourrissent. Le frêne est la Voie lactée du ciel nocturne, que les Anglo-saxons appelaient la voix des Aryens. En Suède elle se nomme le chemin d’Érich. Érich est un des noms du diable.

 

Décodage : le diable est Lucifer, vous avez sans doute pu appréhender que la croyance des cathares n'était pas si mauvaise que ça. Si ce n'est pas le cas et que vous pensez encore que Lucifer est le mauvais dans l'histoire, aucun problème, vous n'aurez qu'a patienter un peu car 2021 verra sans doute l'arrivée de vrais méchants. 

 

 

 

 

Publié le: mercredi 19 décembre 2019 (24 lectures)

Copyrights © par Conscience & Inconscient

Publié le: lundi 23 mars 2020 (620 lectures)
Copyrights © par Conscience et Inconscience

Format imprimable

[ Retour ]