d'Osiris à Jésus, le retour à notre véritable nature

L'histoire de l'Humanité

Cydonia : Les Chroniques secrètes de Mars

De David Flynn

 

David Flynn

Cydonia : Les Chroniques secrètes de Mars

Partie 2


Introduction :

Beaucoup de notions seront abordées dans ce décodage, c'est normal car l'auteur aborde beaucoup de thèmes et il faut donc pouvoir les développer pour les comprendre.

Pour l’histoire, comme vous le savez maintenant, la plupart des personnages que vous retrouverez dans les mythes sont des figures de la Sainte Famille. À l’image de l’Enuma Elish où c’est le Sphinx qui se fait tuer par Horus, ou Orphée qui paume sa chérie Eurydice dans les enfers alors que c’est justement l'endroit ou ils habitent.

Vous trouverez beaucoup de lecture, c’est normal, car pour comprendre ce qui est falsifié et remettre à l’endroit l’histoire, il est important d’intégrer ce qui a été modifié par les archontes.
En gros, on va simplifier l’histoire au maximum en virant tout ce qui a été rajouté et mélangé.

Il vous faut comprendre que les archontes savent parfaitement que l’Osiris d’aujourd’hui est dirigé par un plan plus haut pour mettre fin au règne des archontes, et rentrer à la maison avec sa moitié. C’est la raison pour laquelle ils ont tout planifié sur des milliers d’années (à l’image du culte d’Aton d’Akhénaton), falsifiés les mythes et qu’ils ont repris certains personnages de la Sainte Famille afin d’en fabriquer une story spéciale fin du monde pour qu’ils s’entretuent si possible ou se neutralisent tout seuls (à l’image d’Orphée et Eurydice par exemple). Les mythes fabriqués ont eu pour résultat de fabriquer les guerres, les génocides, les meurtres, les viols et dans le même temps de faire tourner en rond l'humain pour qu'il ne comprenne rien et qu'il s'emmêle dans des karmas inextricables avec ses accompagnants portail organique.

 

Pluton

Pour Mars proprement dit, nous aborderons la 3ème partie du livre Cydonia avec le livre de Pluton en parallèle puisqu'il est aussi question de Mars. 

 

L’humanité est dirigée par l’inconscient collectif et tous les vrais humains sont à la même enseigne (ou presque).

Pour rappel :


Les personnages d’Osiris détournés :

Lucifer, Satan, le Diable, Samael, Job, Henoch, [suite pour les abonnés] Chronos dont Antoine Gigal fait ses choux gras pour ses classes.

Les personnages de Nephtys détournés :

Le Baphomet, [suite pour les abonnés], la prostituée de Babylone.


Dans ce décodage conséquent, l’auteur aborde une grande quantité de mythes qui font référence aux prophéties de fin du monde et surtout aux épisodes clés dont le CERN est l’une des pièces maitresses pour la venue des petits crétins de l’espace que vous retrouverez à toutes les sauces, ce sont la tour de Babel avec Nimrod ou le mélange des langues et les Veilleurs dans le livre d'Hénoch que l’on retrouvera dans la bible :

Lorsque les hommes eurent commencé à se multiplier sur la face de la terre, et que des filles leur furent nées,  les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu'ils choisirent.
Parce que les "déchus" ont corrompu la race humaine, le Dieu hébreu les a détruits
Les êtres surnaturels présents sur la surface de la Terre avaient provoqué la colère des dieux.


Le CERN a dans ses cartons plusieurs scénarios, mais celui qui semble le plus prometteur est de faire débarquer des lutins de l’espace pour aider l’humain dans son ascension planétaire, et dans le même temps, de profiter pour faire quelques galipettes avec des  humaines, histoire de rejouer le scénario de la bible assez rapidement pour que tout se termine par une brasse coulée si possible, ou un barbecue géant puisqu’ici, on rejoue simplement le scénario déjà imprimé dans l’inconscient collectif qui déclenche la même réponse, le déluge universel (du feu et/ou de l’eau, un météorite, etc… c’est selon le timing ou les préférences). Pour l'instant, aucune nouvelle de ce genre d'attrape couillon.

 

Ci-dessous, les correspondances avec les personnages que vous trouverez dans le livre.

Le personnage de Thot/Hermès est enfin trouvé, et la correspondance est encore ici parfaitement logique et fait référence à l'alchimie.

Vous trouverez dans les images suivantes, une autre compréhension d'importance sur les correspondances entre [pour les abonnés]... et l'Uræus, un symbole égyptien des plus importants.

 

[image pour les abonnés]

 

Cette donnée est extrêmement importante, car Thot fait partie intégrante du processus alchimique, de l'œuvre au noir, blanc et rouge en passant par les tablettes d'émeraude (celle de Lucifer et donc Jésus), en plus des mémoires liées à Pythagore ou des deux serpents entrelacés sur le bâton représentant l'ADN, la Kundalini. Il est le "messager" que les archontes ont détourné avec le vaccin ARN "messager". 

Nous avons certaines personnes qui ont tenté de récupérer Mathilde de Toscane, il suffira d'être attentif pour savoir qui va se présenter pour prendre une incarnation d'un personnage de Geb. 

 

1) Osiris = ...[suite pour les abonnés]= Orphée = Amphion = Jésus

2) Nephtys = Pallas = [suite pour les abonnés]= Marie-Madeleine

3) Geb = Héphaïstos = Vulcain = [suite pour les abonnés] = Ptah (plus tard attribué à Osiris) = [suite pour les abonnés]

4) Nout = Cléito = Marie = Voie lactée

5) Anubis = Cicéron = Joseph d’Arimathie = Platon = Dante

6) Horus = [suite pour les abonnés] = Alexandre le Grand 

7) Poséidon :[suite pour les abonnés].. suivant l’auteur falsificateur

8) Salus = Hugieia = Enyo (présentée comme l’épouse d’Arès ?)


L'Ouroboros est toujours Osiris; c'est le grand Dragon ou le Serpent primordial qui semble avoir été détenu par [suite pour les abonnés] (le serpent entourant la terre avec la Voie Lactée relative à Nout ou Marie). 

 

Personnages restant à trouver : 

Athéna = Isis = Demeter (?)

Seth = (?)

 

La planète Mars

Mars

 

Les plus grands esprits de l'Antiquité croyaient que la gnose ou "savoir" était le fondement de toute religion. Selon les philosophes de l'Antiquité, la connaissance ne pouvait être atteinte que par l'inspiration de puissances célestes. Leurs écrits affirment que la première connaissance de l'humanité était descendue des cieux.

Les anciennes religions à mystères ont aussi conservé une légende : Lorsque le ciel et la terre se sont unis, les dieux sont descendus sur terre. Les dieux possédaient la connaissance de l'univers : tout le continuum de ce qui peut être connu. Ils ont conféré aux hommes l'art de la civilisation : le gouvernement, l'agriculture et la science, des inventions que nous considérons, à l'époque moderne, comme des réalisations humaines. Toute la science et le savoir ont été développés à l'époque où les dieux et les hommes vivaient ensemble. Mais on dit que les dieux ont également vécu sur terre avant l'homme. Les historiens de l'Antiquité ont relaté le règne de pré-hommes intelligents sur la terre pendant des millions d'années. Les dieux existaient depuis la formation du système solaire et voyageaient entre ses mondes. Leur civilisation planétaire était inégalée, leurs édifices et leurs villes étaient magnifiques. Puis, à un moment donné dans un lointain passé, le royaume des dieux a été détruit par un horrible cataclysme.
Les preuves de cette civilisation n'ont pas été complètement effacées. Les vestiges les plus importants des grandes cités du système solaire ont été figés dans le temps sur une planète décimée située sur la quatrième orbite du soleil... Mars.
Les symboles des anciens mystères se retrouvent dans presque toutes les religions du monde. Ils sont aussi inextricablement liés aux anciens textes de la Bible. Dans le chapitre 3 de la Genèse, la première connaissance a été donnée aux êtres humains sous la forme d'un fruit.
Le fruit de l'arbre de la connaissance est considéré comme le principal symbole de la gnose selon les écoles de mystère. Il permet de percer les secrets des monuments de Cydonia.

La pomme de couleur or

Pomme Golden

 

Décodage : Nous avons une pomme, par contre pour la pomme d’or, le seul fruit qui s’en approche est la Golden comme sa traduction le confirme, sauf que cette variété de pomme n’était sans doute pas née à cette époque lointaine.

 

 

Cependant des questions demeurent, pourquoi la civilisation des dieux a-t-elle été détruite ? Pourquoi la terre a-t-elle subi des destructions cycliques ? Pourquoi une race extraterrestre supérieure s'intéresse-t-elle si intimement aux hommes ? Existe-t-il un conflit dans le royaume des cieux dans lequel l'humanité joue involontairement un rôle ?

Décodage : ce sont ces questions qu’il reste a résoudre, nous savons aujourd’hui que notre enfermement ou plutôt la rallonge que nous vivons grâce ou à cause de cette race pervertie est sur le point de se finir. 

 

 

Le Pays de Mu, l'Atlantide, l'Arcadie, l'Âge d'or, la Toison d'or, le Graal, la Pierre philosophale : toutes ces légendes parlent d'un "quelque chose" recherché, perdu mais qu'il est toujours possible de retrouver. Le mythe parle d'une époque et d'un lieu révolus, d'actes fabuleux accomplis par des hommes de renom, d'un objet de sagesse très prisé mais dangereux à obtenir. Un arbre aux fruits d'or est le symbole de cette quintessence perdue ; le "dieu" de l'arbre fruitier est le dispensateur du savoir perdu.
Dans le mythe celtique, l'immortel Arthur de la ville brillante de Camelot, ainsi que sa sœur surnaturelle Morgane des fées, reviendront à un moment donné de l'île d'Avalon, "l'île des pommes". "Avalon est une île qui se manifeste dans cette réalité à certains moments, avant de disparaître à nouveau dans l'histoire. Arthur est appelé le "roi passé et futur", et il réside sur l'île qui erre dans le temps. L'"homme-pomme" grec Apollon était le dieu de la sagesse et de la divination, conférant la connaissance de la musique, de la médecine et des événements futurs. Phoebus (celui qui brille) Apollon est né avec sa sœur jumelle Artémis, déesse de la lune, sur une île flottante errante appelée Asteria (une étoile) ou Ortygia (île aux cailles). L'île éthérée où est né Apollon a été rebaptisée, à juste titre, Delos (manifeste, visible) à l'avènement du dieu de la sagesse. Dans les mythes, nous voyons le dieu brillant et son aspect féminin naître sur une île, possédant les pouvoirs d'une intervention future dans les affaires des hommes. Souvent, l'emplacement du dieu-pomme primordial n'est pas une île, mais un jardin ; souvent, le pouvoir du dieu-pomme se manifeste sous la forme d'un dieu-serpent.

Décodage : vous pouvez remettre en forme ce texte qui mélange beaucoup de mythes, pour Camelot et Morgane, nous ne l’avons pas encore abordé, nous y viendrons nécessairement. Le dieu serpent est encore Osiris.

 

 

Les connaissances d'Apollon sur les événements futurs étaient diffusées par les prêtresses pythiennes de Delphes, où le jeune dieu-pomme avait vaincu et absorbé les caractéristiques du serpent Python. L'un des travaux du héros Hercule consistait à trouver le jardin caché des Hespérides (les filles du roi Atlas de l'île de l'Atlantide), à vaincre le dragon qui gardait le jardin et à récupérer les pommes d'or. La Bible décrit le serpent originel et l'arbre de la connaissance dans le jardin d'Eden. C'est là que le subtil serpent offrit à Eve la sagesse de la pomme. La pomme d'or du mythe, symbole de la connaissance cachée, est plutôt représentée sous la forme d'un coing, fruit doré désigné par son nom scientifique Pyrus Cydonia.

 

Le Coing, Pyrus Cydonia

Coing

 

Décodage : nous aborderons le jardin des Hespérides avec l’Atlantide, nous avons déjà retrouvé l’Eden [pour les abonnés].... Nous n’en sommes pour l’instant qu’à la découverte du Paradis ou de l’Eden pour le moment, nous verrons donc au fur et à mesure du temps ce qui sortira comme compréhension. Une certitude c’est que ces .... [suite pour les abonnés]

Pour le coing… ça tombe bien, on en a plein le jardin ! Et là aussi, le fruit est jaune.

 

 

Le Jardin des Hespérides

Hespérides

 

 

Ce passage concernant le premier bâtisseur de ville Caïn présente l'une des énigmes auxquelles ce livre espère répondre. Adam, Eve et Caïn n'étaient pas les seuls êtres sur la terre à cette époque. Caïn craignait que quelqu'un qui n'était pas membre de sa famille ne le "trouve et le tue". La marque sur Caïn devait empêcher les étrangers de lui faire du mal. Dieu a condamné Caïn à errer sur la terre comme un "vagabond", et c'est de ces autres êtres non-Adamiques qu'il a pris femme - d'autres familles en dehors de celle d'Adam, conformément à la loi contre l'inceste. Lorsque Caïn a quitté son père et sa mère, il est sorti et a construit une ville. Il est intéressant de noter que le premier acte d'une culture civilisée - la fondation d'une ville - est souvent conservé dans le mythe en même temps que le récit d'un conflit entre frères. Les légendes extra-bibliques sur Caïn, le premier humain bâtisseur de villes, laissent entendre qu'il est en fait un demi-dieu, engendré par un ange déchu. Cela fait écho au thème le plus marquant lié aux origines d'une ville : "Le Dieu de la ville qui est tombé du ciel". "

 Décodage : Dans le premier niveau d’inconscient fabriqué, Adam est [suite pour les abonnés] deviendra le faux Noé ou encore Salomon. Pour Eve, c’est la fausse Nihma de l’Enuma Elish ou Nephtys. Pour Caïn que dieu condamne à errer sur la terre comme un vagabond, même propagande visant à être gravée dans l’inconscient collectif.
Caïn dans ce roman mélange tout, c’est normal !
1- La marque sur Caïn ? Le 666 est le chiffre de Pythagore au cas où.  
2 - Caïn tue Abel  [suite pour les abonnés]
3- Le premier homme a été créé par Osiris, que l’on peut appeler Adam encore ici, que l’on retrouve maintenant comme fils d’Adam… dont la mère est Nephtys [suite pour les abonnés]


 

Après avoir calmé la foule, le secrétaire de la ville dit : " Hommes d'Éphèse, quel est l'homme, après tout, qui ne sait pas que la ville des Éphésiens est gardienne du temple de la grande Artémis et de l'image qui est tombée du ciel ? Actes 19:35 NASB

 

Temple d'Artémis à Éphèse en Turquie

Temple d'Artémis à Ephèse

 

Temple d'Éphèse

 

Statue de Sophia dans le temple d'Éphèse

 

Décodage : Artémis dans le premier niveau est Gesthinanna, personnage inventé, dans le deuxième [suite pour les abonnés] (1er quartier de la lune)

 

 

Le Nouveau Testament grec décrit la rencontre de Paul avec les Éphésiens, une culture d'Asie mineure. Les citoyens d'Éphèse croyaient qu'une divinité était descendue du ciel dans leur ville. Cette "image" déchue est devenue le dieu de la ville et la compagne d'Artémis (l'une des nombreuses incarnations de la déesse vierge/mère/guerrière). Les Éphésiens vouaient une telle vénération à cette "image déchue" que la prédication de Paul provoqua une émeute dans les rues. Un "dieu de la ville", qui n'était pas tombé du ciel sur la terre les mains vides, apportait aux citoyens loyaux les fondements de l'architecture et de l'activité intellectuelle de la ville. Contemporains des Éphésiens, les Athéniens vouaient une vénération similaire à leur protectrice Athéna, déesse de la guerre et de la sagesse.

Décodage : Paul est un archonte. Pour Athéna, c’est comme Isis, je recherche sa propriétaire.

 

 

La ville d'Athènes a été nommée à l'origine d'après le dieu serpentin de la ville, Cecrops, le fondateur d'Athènes qui laisse encore son nom sur le tertre de son temple, l'Acropole. Dans le mythe, après avoir été supplanté en tant que patron de la ville, Cecrops est revenu de la terre de l'Acropole sous la forme du jeune dieu serpent Erichthonius, qui a ensuite été adopté par Athéna comme dieu consort de la ville. Homère a enregistré la légende grecque de la descente d'Athéna du royaume céleste :

 

Cécrops

Cécrops

 

Décodage : La ville d’Athènes et un dieu serpentin… facile !
Pour Érichthonios Selon Homère, c’est le fils d'Héphaïstos et de Gaïa la Terre, son nom signifie : « celui de la terre tribale ». Ce fils d'Héphaïstos est probablement originellement un « feu fondateur. L'enfant a pour particularité d'être mi-homme mi-serpent, tout comme Cécrops.

 

 

Quelques images des sujets abordés dans ce décodage :

 

Mythes

 

 

[suite pour les abonnés]

 

 

 

Publié le: lundi 25 juillet 2022 (185 lectures)
Copyrights © par d'Osiris à Jésus, le retour à notre véritable nature

Format imprimable

[ Retour ]