d'Osiris à Jésus, le retour à notre véritable nature

L'histoire de l'Humanité

Horus l'ancien, Erra ou Nergal

 

Nom : Horus l'ancien

1er niveau dans l'inconscient collectif

Nergal ou Horus l’ancien, c'est le dieu des enfers avec Ereshkigal. On le retrouve dans les textes mésopotamiens

 

2e niveau dans l'inconscient collectif 

Nergal = Panthère (texte du Mul.Apin) c’est en fait le nom du Sphinx dont vous avez les détails dans le nom de Nergal juste au-dessus (réservé aux abonnés). 

Nous allons maintenant enterrer totalement le personnage de Freud et tous ceux qui l'accompagnent. 

Nergal a été associé à Horus l'ancien ou Erra. Encore une manipulation des archontes pour récupérer l'identité de la Sainte Famille.

Dans ce deuxième niveau d'inconscient, Horus l'ancien et Horus (appelé Horus le jeune) ne sont que les deux facettes d'une même pièce : Janus.
Les textes mésopotamiens ont toujours représenté Janus avec deux têtes dont l'une regarde vers le passé et l'autre vers le futur.

Janus est un dieu repris par les Romains. 

 

Horus l'ancien et Horus le Jeune

 

 

Vous l'aurez maintenant compris, Marduk présenté comme le fils d'Ea ou Anu son père n'a aucune réalité... tout a été inventé. Les textes mésopotamiens sont aussi vrais que peut l'être le père Noël, le vaccin qui sauve des vies ou Macron l'artisan de la liberté.

Anu n'est pas plus le père d'Ea que Sin/Nanna le père de Nephtys, qu'Osiris aurait une sœur Dim'mege ou Horus l'ancien qui aurait assisté Horus après la mort d'Osiris dans son combat contre Seth. Tout cela n'est qu'un mensonge inventé ou une farce. 

Ce qui permet de confirmer s'il en était besoin que l'Ennéade d'Héliopolis représenté avec Horus l'ancien d'un côté et Horus de l'autre est une fabrication maison des archontes, un fake qui vous est démontrée plus bas. 

Les récits sumériens repris aujourd'hui à la sauce new âge tels que les chroniques de Girku d'Anton Parks ou ceux de Zecharia Sitchin ne sont que des tentatives de reproduction du mensonge des mythes falsifiés par les mêmes qui les ont fabriqués à l'époque.

Mais cette compréhension va bien plus loin, car personne n'a jamais vu un personnage avec 2 têtes autrement que les gravures ou dessins qui y font référence, et il n'y a aucune représentation égyptienne de cet ordre.

 

 

Janus, la réalité La suite pour les abonnés... 

 

 

Publié le: mercredi 23 mars 2022 (430 lectures)
Copyrights © par d'Osiris à Jésus, le retour à notre véritable nature

Format imprimable

[ Retour ]