le Talmud

 

Une étude ici sur Jésus dans le Talmud

 

 

 

 

Ce qui est dit sur les chrétiens et les musulmans dans le "talmud des ... edifiant

Je suis actuellement en train de lire, le Talmud, et ce que je découvre, m'horripile

Le TALMUD tire son nom du mot Lamud il a enseigné, et signifie LEnseignement . Par métonymie, ce nom sapplique au livre qui contient lEnseignement, qui est appelé lui-même Talmud. Cest louvrage 
doctrinal qui, seul, expose de manière exhaustive et explicite les connaissances et les enseignements (indispensables) au peuple ... 

Quant à son origine, les Rabbins considèrent que Moïse en est le premier auteur. Ils affirment quà côté de la loi écrite reçue par Moïse de Dieu lui-même sur le Mont Sinaï, sur des tables de pierres, appelées Torah Schebiktab, Moïse aurait reçu également des interprétations de cette loi divine, ou loi orale, appelée en hébreu Torah Shebeal Peh.

Et quel fut mon étonnement quand j'ai découvert la façon et les termes qu'emploie les ... pour qualifier les non ... ; Chrétiens et Musulmans, sans parler des athées et ou agnostique.

Je comprends mieux pourquoi, il fut si difficile de trouver un Talmud dans son intégralité, et qui n'est pas subi une sorte d'auto censure afin de préserver leur secret. 



:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Commencer par les noms donnés à Jésus-Christ :::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

(Jeschua : (Jésus) signifie Sauveur , ce nom intervient rarement dans les livres ... )

"Jeschu" : Il est presque toujours abrégé en Jeschu , qui est interprété de manière malveillante comme sil était composé des initiales des trois mots : Immach Schemo Vezikro Que son nom et sa mémoire soient perdus 

"Notsri" : nom des habitants de la ville de Nazareth, où il a grandi

"Cet homme" : cest-à-dire celui qui est connu de tous.. 
Dans le chapitre Abhodah Zarah, 6a, nous pouvons lire : Est appelé chrétien celui qui suit les enseignements fallacieux de "cet homme", qui leur a enseigné à jeûner le premier jour du Shabbath, cest à dire de célébrer le culte le premier jour après le Shabbath (= le dimanche) . 

Naggar bar naggar : Par mépris, Jésus est parfois appelé Naggar bar naggar : le charpentier fils de charpentier , ainsi que Ben charsch etaim : le fils dun menuisier. 

Talui : Celui qui a été pendu . Le Rabbin Samuel, le fils de Mair, dans le Hilch Akum de Maïmonides, réfère au fait quil était interdit de prendre part aux fêtes chrétiennes de Noël et de Pâques parce quelles étaient célébrées en lhonneur de celui qui avait été pendu.



::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: La vie du Christ ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

--------------------Dans le Talmud, Jésus est illégitime, car conçu durant la menstruation------------------ ------------ 

Le Talmud enseigne que Jésus Christ était un enfant illégitime, conçu durant les menstruations (de Marie) ; quil avait lâme dEsau ; quil était un fou, un conspirateur, un séducteur ; quil a été crucifié, enterré en 
enfer et érigé en idole depuis lors par ses partisans. 

chapitre Kallah, 1b : 
Un jour où les Sages étaient assis près de la Porte (de la ville), deux jeunes hommes passèrent, lun avait la tête couverte, lautre était nu-tête. Rabbi Eliezer fit la réflexion que celui qui allait nu-tête était un bâtard, un mamzer. Le Rabbi Jehoschua dit quil avait été conçu durant les menstruations (de sa mère), ben niddah.

Le Rabbi Akibah, toutefois, dit quils létaient tous les deux. Après quoi les deux autres demandèrent au Rabbi Akibah pourquoi il osait ainsi contredire ses collègues ? 
Il répondit quil pouvait apporter la preuve de ce quil avançait. 

Il alla donc voir la mère du garçon, quil vit au marché, assise en train de ... des légumes, et il lui dit : 
Ma fille, si tu réponds franchement à la question que je vais te poser, je te promets que tu seras sauvée dans lau-delà. 
Elle demanda quil jurât de tenir sa promesse (cest plus prudent !), ce que le Rabbi Akibah fit, mais seulement du bout des lèvres. 
En effet, dans son cur, il invalidait cet engagement. Alors, il dit à la marchande de légumes : 
Dis-moi, quelle sorte de fils est-ce donc que le tien ? 
Ce à quoi elle répondit : 
Le jour où lon me maria, javais mes règles, et à cause de cela, mon mari me laissa seule. Mais un esprit malin vint et coucha avec moi, et après avoir couché avec lui jai eu ce fils. 

Ainsi, il était prouvé que ce jeune homme non seulement était illégitime, mais même quil avait été conçu alors que sa mère avait ses règles. 

Lorsque ses collègues dubitatifs apprirent cette histoire, ils sécrièrent : 

Combien grand était, en vérité, le Rabbin Akibah, lorsquil corrigea ses Sages ! 
Et ils sexclamaient : 
Que le Seigneur Dieu dIsraël soit béni, qui a révélé son secret au Rabbi Akibah, fils de Joseph ! 
Que les ... considèrent cette histoire comme faisant référence à Jésus et à sa mère Marie est clairement démontré par leur livre Toledath Jeschu La conception de Jésus , dans lequel la naissance de notre Sauveur est décrite avec pratiquement les mêmes mots. 


------------------------------ --------Jésus est un comploteur et un magicien---------------------- ------------------------------ ---

Dans linfâme brûlot Toledoth Jeschu, notre Sauveur est blasphémé 
comme suit : 
Et Jésus dit : Isaïe et David, mes ancêtres, nont-ils point prophétisé à mon égard ?
Le Seigneur ma dit, tu es mon fils, aujourdhui je tai créé, etc. De même, ailleurs : le Seigneur dit à mon Seigneur ; assieds-toi à ma droite. Maintenant je vais rejoindre mon père qui est aux cieux (Ascension) et je massiérai à sa droite, ce que vous verrez de vos propres yeux.
Mais toi, Judas, tu natteindras jamais à cette élévation. 
Puis Jésus prononça le nom sacré de Dieu (IHVH) (Iahvéh / Jéhovah) et il continua à le faire jusquà ce quun vent vint à se lever qui lemporta de la Terre dans les cieux. 
Judas prononça lui aussi le nom de Dieu, et lui aussi fut emporté par ce vent. Ainsi, ils flottèrent dans les airs, tous deux, à la stupéfaction des témoins. Puis Judas, prononçant à son tour le Nom Divin, prit Jésus au collet et le précipita vers la terre. Mais Jésus essaya de faire une clé (de judo !) à Judas, et ainsi un combat sengagea entre eux. 
Et lorsque Judas vit quils ne pouvait pas lemporter sur Jésus, il lui pissa dessus : les deux étant souillés (par lurine du très futé Judas) et donc désormais impurs tombèrent sur la Terre ; ils ne pourraient plus invoquer 
le Nom Divin avant davoir pu se purifier. 


------------------------------ ------------------------ Jésus est un idolâtre ------------------------------ ------------------------------ ---


Dans le chapitre intitulé Sanhedrin (103a), les paroles des Psaumes XCI, 10 
Aucune calamité ne se produira près du lieu où tu te tiendras sont explicités comme suit : 
(Ces calamités, ce serait par exemple) que tu aies un jour un fils ou 
un disciple qui salerait trop ses aliments, si bien que cela détruirait son goût (lorsquil sadresse) au public, comme (lextrémiste) Jésus le Nazaréen 

Trop saler ses aliments ou détruire son bon goût est dit proverbialement de quelquun qui corrompt sa morale ou se déshonore, ou encore tombe dans lhérésie et lidolâtrie et les prêche ouvertement à autrui. 


------------------------------ ---------------------------Jés us est un séducteur--------------------- ------------------------------ --------


Dans le même livre (Sanhedrin), nous lisons au passage 107b : 
Mar dit : Jésus a séduit (les Israélites), il les a corrompus et il a détruit Israël . (Vivement Son retour !) 



------------------------------ ---------------Jésus a été enseveli en Enfer------------------------- ------------------------------ -------


Le Zohar, III, 282, nous informe que Jésus a clamsé comme une bête et quil a été enfoui dans ce gros tas de fumier où lon jette les charognes des chiens et des ânes, et où les fils dEsaü [= les Chrétiens] et dIsmaël [= les Turcs (les Musulmans)], ainsi (bien sûr) que Jésus et Mahomet, incirconcis et impurs comme des chiens crevés, sont enterrés. 


-------------------------Jésus est adoré à linstar de Dieu, par ses disciples, après sa mort (idolâtrie)-------------------  

------------------------------ ---------------------------Jés us est une idole------------------------- ------------------------------ ---------


Dans le Traité Abhodah Zarah (21a Toseph) nous lisons : 
Il est important détudier les raisons pour lesquelles des hommes, de nos jours, vont jusquà louer voire pire : ... ! leurs maisons à des Gentils (les Gentils - comme leur nom lindique ! - sont les non ... . 
Certains affirment que cest (il)légal puisquil est dit dans Tosephta : 
Personne ne louera sa maison à un Gentil, ni ici [en Terre dIsraël], ni ailleurs, car il est bien connu quun Gentil ne peut quamener une idole à lintérieur. Néanmoins, il est permis de leur louer des étables, des écuries et des entrepôts, même si lon sait quils y amèneront leurs idoles (décidément !). 


En attendants voila quelques extrait du Talmud...... Accrocher vous, chers amis GOY ça fait froid dans le dos..:

Talmud, Ereget Rashi Erod.22 30 :
Un Non ... est comme un chien. Les écritures nous apprennent qu'un chien mérite plus de respect qu'un non ... 

Talmud, Iebhammoth 61a : 
Les ... ont droit à être appelés hommes , pas les Non ... 

Talmud, Iore Dea 377, 1 : 
Il faut remplacer les serviteurs Non ... morts, comme les vaches, ou les ânes perdus et il ne faut pas montrer de sympathie pour le ... qui les emploie.

Talmud, Jalkut Rubeni Gadol 12b: 
Les âmes des non ... proviennent d'esprits impurs que l'on nomme porcs.

Talmud, Kerithuth 6b p. 78 : 
Les ... sont des humains, non les Non ... ce sont des animaux.

Talmud, Kethuboth 110b : 
Pour l'interprétation d'un psaume un rabbin dit : le psalmiste compare les Non ... à des bêtes impures .

Talmud, Orach Chaiim 225, 10 : 
Les Non ... et les animaux sont utilisés de manière équivalente dans une comparaison.

Talmud, Schene Luchoth Haberith p. 250b : 
Même qu'un non ... à la même apparence qu'un ... ils se comportent envers les ... de la même manière qu'un singe envers un homme.

Talmud, Tosaphot, Jebamoth 94b: 
Lorsque vous mangez en présence d'unnon ... c'est comme ci vous mangiez avec un chien.

Talmud, Yebamoth 98a:
Tous les enfants des goyims sont des animaux

Talmud, Zohar II 64b : 
Les non ... sont idolâtres, ils sont comparés aux vaches et aux ânes.

Talmud, Orach Chaiim 57, 6a : 
Il ne faut pas avoir plus de compassion pour les non ... que pour les cochons, quand ils sont malades des intestins.

------------------------------ -------------------Les ... peuvent voler les non ... ------------------------------ --------------------

Talmud, Babha Bathra 54b : 
La propriété d'un Non ... appartient au premier ... qui la réclame.

Talmud, Babha Kama 113a : 
Les ... peuvent mentir et se parjurer, si c'est pour tromper ou faire condamner un Non ... 

Talmud, Babha Kama 113b: 
Le nom de dieu n'est pas profané quand le mensonge a été fait à un Non ... 

Talmud, Baba Mezia 24a: 
si un ... trouve un objet appartenant à un goyim, il n'est pas tenu de le lui rendre

Talmud, Choschen Ham 183, 7: 
Des ... qui trompent un Non ... doivent se partager le bénéfice équitablement. 


Talmud, Abhodah Zarah 54a: 
L'usure peut être pratiquée sur les Non ... ou sur les apostats.

Talmud, Choschen Ham 226, 1: 
Les ... peuvent garder sans s'en inquiéter les affaires perdues par un Non ... 

Talmud, Iore Dea 157, 2 hagah: 
si un ... a la possibilité de tromper un non ... il peut le faire.


Talmud - Babha Kama 113a: 
les incroyants ne bénéficient pas de la loi et dieu à mis leur argent à la disposition d'Israël.

Talmud, Schabbouth Hag. 6d: 
Les ... peuvent jurer faussement en utilisant des phrases à double sens, ou tout autre subterfuge.


------------------------------ -----------Les ... peuvent tuer les non ... ------------------------------ -----------------------------
(ON COMPRENDS MAINTENANT LE POURQUOI DES CRIMES COMMIS A GAZA)

Talmud, Abhodah Zarah 4b: 
vous pouvez tuer un incroyant avec vos propres mains.

Talmud, Abhodah Zarah 26b T. : 
Même le meilleur des Goïm devrait être abattu.

Talmud, Choschen Ham 425, 5 : 
Il est permis de tuer indirectement un Non ... par exemple, si quelqu'un qui ne croit pas en la Torah tombe dans un puits dans lequel se trouve une échelle, il faut vite retirer l'échelle.

Talmud, Bammidber Raba c 21 & Jalkut 772: 
tout ... qui verse le sang d'incroyants (non ... revient à la même chose qu'une offrande à dieu.

Talmud, Hilkkoth X, 1 : 
il ne faut pas sauver les Non ... en danger de mort.

Talmud, Hilkhoth X, 2 : 
Les ... baptisés doivent être mis à mort.

Talmud, Ialkut Simoni 245c : 
Répandre le sang des impies est un sacrifice agréable à dieu.

Talmud, Iore Dea 158, 1 : 
En ce qui concerne les Non ... qui ne sont pas des ennemis, un ... ne doit néanmoins pas intervenir pour les prévenir d'une menace mortelle.
Un Akum qui n'est pas notre ennemi ne doit pas être tué directement, toutefois, il ne doit pas être protégé d'un danger de mort. Par exemple, si tu en vois un tomber dans la mer, ne le tire pas de l'eau, à moins qu'il ne te promette de te donner de l'argent .

Talmud, Makkoth 7b : 
On est innocent du meurtre involontaire d'un Israélite, si l'intention était de tuer un koutim (non ... ; tout comme on est innocent du meurtre accidentel d'un homme, quand l'intention était d'abattre un animal.

Talmud, Peaschim 25a : 
Il faut éviter l'aide médical des idolâtres sous entendu des Non ... 

Talmud, Pesachim 49b : 
Il est permit de décapiter les Goïm (non ... le jour de l'expiation des péchés, même si cela tombe également un jour de sabbat.
Rabbin Eliezer : " Il est permis de trancher la tête d'un idiot, un membre du peuple de la Terre (Pranaitis), c'est-à-dire un animal charnel, un Chrétien, le jour de l'expiation des péchés et même si ce jour tombe un jour de sabbat ".
Ses disciples répondirent : " Rabbi ! Vous devriez plutôt dire 'de sacrifier' un Goï. " Mais il répliqua : " En aucune façon ! Car lors d'un sacrifice, il est nécessaire de faire une prière pour demander à dieu de l'agréer, alors qu'il n'il n'est pas nécessaire de prier quand tu décapites quelqu'un. "

Talmud, Sanhedrin 57a: 
si un ... tue un non ... il ne sera pas condamné à mort. Ce qu'un ... vole d'un non ... il peut le garder.

Talmud, Sanhedrin 58b : 
Si un goyim (non ... frappe un ... il faut le tuer, car c'est comme frapper dieu. 


Talmud, Sanhedrin 59a : 
Les Goïm qui chercheraient à découvrir les secrets de la Loi d'Israël, commettent un crime qui réclame la peine de mort.

Talmud, Sepher Ou Israël 177b : 
Si un ... tue un Non ... ce n'est pas un péché.

Talmud, Zohar I, 25a : 
Les Non ... doivent être exterminés car ce sont des idolâtres.

Talmud, Zohar I, 28b, 39a : 
Les meilleures places dans les Cieux sont pour ceux qui tuent les idolâtres.

Talmud, Zohar II, 64b : 
Le taux de naissance des Non ... doit être diminué matériellement.

Publié le: dimanche 09 septembre 2018 (214 lectures)
Copyrights © par Conscience & Inconscient

Format imprimable  Envoyer cet article à un(e) ami(e)

[ Retour ]