La clé d’Hiram

de Christopher Knight et Robert Lomas

 

La clé d'Iram

La clé d’Hiram

 

 

 

Il est important de lire le livre ou l’ensemble du texte à chaque fois. Je ne copie ici que les morceaux qui sont à étudier plus en avant.
Pour les numéros de pages, c'est le livre de poche ci-dessous qui a servi au décodage. 

 

Note : Il y a de plus en plus de personnages, ce qui complique ma relecture...et donc les fautes possibles. nous sommes le 26 avril 2020, comptez 2 ou 3 jours de plus, que je puisse relire de mon coté et faire les corrections nécessaires au cas où. La tartine s'allonge de plus en plus. Merci de votre comprehension. 

 

 

La clé d'Hiram

 

 

 

Hiram Abif

 

Hiram Abif

 

 

Le personnage central de la franc-maçonnerie est l’architecte du temple du roi Salomon dans le nom est Hiram Abif. Il fut assassiné par trois de ses propres hommes. La mort symbolique et la résurrection du candidat sont les actes qui transforment un individu en maître maçon et quand il est relevé de la tombe, la lumineuse étoile du matin brille à l’horizon.

 

 

 

La Franc-Maçonnerie

 

La Franc Maçonnerie

 

 

Préambulle

 

Pour décoder la clé d'Hiram, nous n'utiliserons encore ici, qu'une simple liste de noms. Faire plus simple ? Toutes les données présentées ici sont accessibles à qui veut se donner la peine de lire, cet effort est nécessaire, car nous sommes chacun individuellement responsables de notre propre évolution, faut il encore le vouloir. 
 

Vous pouvez prendre ce décodage et l'emmener dans n'importe quelle loge et tenter de prendre en défaut ce qui est donné ici. Il n'y a aucun risque à travailler dessus, car le pire est de prendre pour argent comptant ce qui est écrit ou ce que l'on apprend par d'autres sans le vérifier soi-même. Il reste encore peu de temps avant la remise des diplômes, profitez en ! 

 

 

La recherche de la vérité chez le franc maçon... chiche ?

Le franc-maçon connaît la vanité et l’orgueil qui détruit les temples matériels, il sait aussi qu’il lui faut construire un temple de l’esprit en lui-même et dans le monde.
Il n’accepte aucune limite à la recherche de la Vérité. Cette formule figure dans la constitution générale de la Grande Loge de France, obédience maçonnique spirituelle et pluraliste, refusant toute pensée dogmatique. Le franc-maçon croît en la force de sa conscience, il sait que pour franchir ses limites, pour aller vers la Vérité, il va devoir livrer un combat contre lui-même, son ego et les forces extérieures, il devra lutter sans cesse pour faire régner la justice et la paix en lui-même et sur la terre.
Il devra dépasser son ego pour atteindre la Vérité, c’est un véritable combat spirituel.


 

Quand le signe apparaitra, l'utilité des loges maçonniques comme des francs-maçons eux-mêmes n'auront plus lieu d'être, pas plus que l'Église catholique ou le Vatican avec son cortège de prélats, ses cardinaux et ses papes, la bible, le Talmud ou le Coran qui ont maintenu l'humanité sous le poids du mensonge, tout cela sera simplement abandonné, car au moment ou vous retrouvez la mémoire, vous enlevez simplement le masque de l'ignorance, il ne vous sert plus à rien, c'est tout. Il n'y a donc aucune condamnation à faire (ou à vous faire) puisque cela faisait partie du chemin. La double humanité qui nous accompagne sera recyclée, sauf celles et ceux qui retournent vers le Père. 

 

Vous comprendrez pourquoi Newton comme La Fayette ou Georges Washington ont été francs maçons. Dans le rituel, Hiram Abif n’est autre qu’une incarnation déguisée de Seqénenrê Taâ et donc de Jésus lui-même. Newton comme La Fayette passeront par cette initiation pour revivre symboliquement la résurrection ou la renaissance des personnages qu’ils ont incarné auparavant, c’est-à-dire Seqenenrê Taâ ainsi qu’Osiris, le roi perdu. Ils auront utilisé l'histoire montée par les Archontes pour garder le lien à leur propre mémoire.

 

Pour compléter vos recherches, vous avez sur le site, assez d'éléments pour vous permettre de vérifier par vous même la validité de ses informations, ce qui est donné sur ces quelques pages n'existe nul par ailleurs qu'ici. Vous pouvez vous reporter au décodage du livre de Lucien Milo :

LES MYSTÈRES CACHÉS DES CÉRÉMONIES DE CÉLÉBRATION AU R.E.A.A.

De Saint-Jean d’hiver à Saint-Jean d'été, tenue funèbre
 
Nous attaquerons par la suite la symbolique du temple de Salomon liée aux colonnes Boaz et Jakin représentant la porte des hommes et la porte des dieux et les solstices. Toujours en rapport avec Osiris, Jésus et les personnages de la clé de lecture avec les colonnes d'Hercule puisque vous savez maintenant que ce dernier est Marduk/Ialdabaôth à l'époque de la guerre de Troie. Vous aurez alors une vue d'ensemble qui vous permettra de comprendre la signification de cette histoire. Tout ce que nous vivons aujourd'hui est lié à ce passage qui est la fin de ce monde de brutes. (la mise progressive à la benne de 4 milliards de ploucs) 
 
 
 
 
Clé de lecture
 

Une Clé de Lecture Universelle© simplifiée est à votre disposition en cliquant-ici, elle s'ouvrira dans une fenêtre à part pour vous permettre la lecture du texte. Il manque quelques personnages importants comme Zorobbabel, je ferais une mise à jour quand je retrouverai leurs identités. D'autres éléments viendront compléter cette étude. j'indiquerai les nouveautés en début de page. La clé de lecture peut comporter une erreur, dù au recopiage des noms de mon original qui en comporte beaucoup plus, cela ne change rien à la compréhension de l'histoire, un archonte restant un archonte.  

 

 

Décodage

 

Page 26

15 compagnons de cette classe particulière dirigeant toutes les autres, considérant que le temple était presque achevé, mais qu’il n’était pas encore en possession des secrets authentiques d’un maître maçon, conspirèrent pour obtenir ses secrets par tout moyen y compris la violence.

La veille de mettre à exécution leur forfait, 12 d’entre eux se rétractèrent. Mais trois, ayant un caractère plus déterminé et plus ignoble que les autres, persistèrent dans leur projet indigne. Dans ce dessin, ils se placèrent respectivement aux portes du Midi, de l’Occident et de l’Orient du temple, là où notre maître Hiram Abif se retirerait pour honorer le Très-Haut, comme il en avait l’habitude, à l’heure du grand midi.

 

Décodage : nous avons ici la répétition de ce qui s’est passé à d’autres époques.

Les 12 compagnons qui se sont rétractés correspondent aux 12 constellations du zodiaque et donc aux 11 guerriers de Tiamata sans Kingu, plus tard, ils deviendront les apôtres de Jésus. 

Attention, Kingu ayant été tué puisqu’il a servi à faire Adam, il convient de chercher un autre personnage pour l’une des douze constellations.

Les 11 guerriers ont été créés par Tiamat dans l'Enuma Elish, ils sont dans la logique, plus anciens que celui qui viendra remplacer Kingu. Nous retrouverons cette même idée d’un apôtre plus jeune à l’époque de Jésus, ce sera Thomas, celui par qui est venu son évangile avec les 114 paraboles de Jésus trouvées à Nag Hammadi et qui atterriront chez Jung.


Pour parfaire cette compréhension, Salomon n’est autre qu’Adam. Il y a donc bien les 12 compagnons (11 guerriers +1) et Salomon lui-même, ce dernier est Kingu qui a été tué dans l’épopée de la création pour fabriquer le premier humain Adam, comme on ne fait que répéter un scénario identique, dans l’Enuma Elish ce dernier a été remplacé par une entité destinée à être le surveillant d’une constellation qu’installera Marduk/Ialdabaôth.

 

Clé de Lecture

 

Il reste trois traîtres, et c’est encore ces traîtres qui a l’époque dOsiris ont permis son meurtre, comme à l’époque du personnage d’Hiram Abif que nous retrouverons plus loin ou à d’autres moments de l’histoire.

 

 

Mais fidèle à son obligation, il répondit que seules trois personnes le connaissaient au monde (le secret) et que sans l’autorisation des deux autres, il ne pourrait ni ne voudrais les divulguer. Il ajouta qu’il ne doutait pas que la patience et la persévérance permettraient, à son heure, aux maçons méritants de le découvrir. Mais, en ce qui le concernait, il préférerait mourir plutôt que de trahir la vérité sacrée reposant en lui.

 

Décodage : il existe 3 personnes qui détiennent le secret.

La première personne  : Jésus ou Osiris (Hiram Abif)

La deuxième: le fils de Jésus ou Horus

La troisième : ?  - Joseph d’Arimathie ou Anubis ? Thot ? 

 

Le secret est un rapport avec la résurrection ou le livre des morts - traduisez plutôt par le livre de la sortie vers le jour, cela vous donnera une idée déjà plus juste de la chose.

 

Livre de la sortie au jour
Extrait du livre de la sortie vers le jour

 

 

Les 3 traîtres, assassins de Sékénenrê Taâ

 

Page 26- 27

Premier assassin

Porte du midi.
Le premier coup est donné sur la tempe droite avec une règle de plomb et le Maître tombe sur le genou gauche.

 

Deuxième assassin

Porte de l’Occident.
Second coup sur la tempe gauche par un levier et le Maître tombe sur le genou droit cette fois

 

Troisième assassin

Porte d’Orient.
Un coup mortel en plein front avec un maillet en pierre et le maître tombe à terre, sans vie.

 

 

Page 28

Le frère surveillant essaie de relever le maître avec la poignée de main d’un apprenti et la poignée a glissé.
Le frère Premier Surveillant essaie maintenant avec la poignée de Compagnon et ça ne marche toujours pas.

 

 

Les assassins d'hier et leurs incarnations aujourd'hui 

Cette partie sera complétée au fur et à mesure du temps qu'il reste par rapport à la fin du Jeu. J'ai découvert un traître à Jésus il y a peu, sous le nom d'Allan Duke, il me reste à recouper d'autres informations pour retrouver sa trace à d'autres époques.

 

Hiram Abif Jubelo
Momie de Jubelo

 

Jubelo, Le prêtre traître qui a permis son meurtre a été embaumé vivant, on peut voir qu'il a souffert un peu. Dans sa vie d'aujourd'hui, il est thérapeute et passe enfin à autre chose, il a payé durant ses autres vies le meurtre de Séqénenrê Taâ, d'Osiris et de ses autres incarnations, son âme à décidé de rentrer à la maison. Il n'aura donc pas joué contre Jésus dans cette dernière vie.

 

Pour les 2 autres, nous avons Allan Duck dit canard-wc (qui a joué 100% contre Jésus aujourd'hui) comme candidat certifié au trou noir,  en attente pour l'identité du troisième larron. juste une histoire de patience encore une fois avant que ne soit dévoilé leurs parcours respectifs. 

 

Allan Duck

 

 

Page 29

Il utilise alors une troisième méthode qui est la poignée de la Patte du Lion ou la Serre de l’Aigle.
On l’exécute en tenant fermement les muscles du poignet droit avec le bout des doigts et en le soulevant aux cinq points de la camaraderie, avec votre aide, je vais maintenant l’essayer.
C’est le vénérable Maître qui l’exécute avec les 2 personnes précédentes

 

 

Page 29

...vous percevrez que vous vous tenez sur le bord même de la tombe dans laquelle vous venez de descendre symboliquement, et qui, quand cette vie transitoire sera passée, vous accueillera de nouveau dans son sang-froid
... je pus entr'apercevoir, dans la ténèbre, la forme d’une tombe ouverte avec, à sa tête, un crâne humain sur une paire de fémurs croisés.

 

Décodage : crâne humain et fémurs croisés, skull and bones. (décodage à venir )

 

 

Page 33

Les trois vauriens qui assassinèrent Hiram Abif s’appelaient Jubela, Jubelo et Jubelum. On les connaît collectivement sous les noms de Juwes ou Jubes.

 

 

 

La quête de l’identité d’Hiram Abif

 

page 38

Le rituel maçonnique a directement pour origine l’ordre des pauvres soldats du Christ et du temple de Salomon, mieux connu aujourd’hui sous le nom de chevaliers templiers.

 

 

Décodage : La franc-maçonnerie serait un développement des guildes de tailleur de pierre et de maçons médiévaux, et c’est ainsi que la maçonnerie dite « opérative de la pierre » se transforma en ce que les maçons appellent la maçonnerie « spéculative du progrès moral »

Ceci n’est qu’une hypothèse, mais nous retrouvons ici, le travail de la pierre destiné à garder les mémoires de l’histoire. Vous pourrez retrouver cette compréhension dans la découverte de l’un des assassins d’Hiram Abif et la parabole de Jésus, Pierre, c’est sur cette pierre que je construirai mon église.

 

 

Page 42

Le Temple du roi Salomon

 

4 temples associés au mont Moriah

  1. Temple construit par Salomon il y a 3.000 ans
  2. Un autre Temple, mais c’est une vision d’Ezechiel durant la captivité des Juifs à Babylone vers 570.
  3. Le troisième fut construit par Zorobbabel dans la première partie du VIe siècle av. J.-C. après le retour des juifs de leur captivité babylonienne.
  4. Le dernier temple construit par Hérode a l’époque de Jésus Christ et détruit en 70 par Titus, 4 ans après son achèvement.

Il faudra rajouter le premier temple de Ninurta... et une copie qui est la Kaaba, relatif à la pierre noire. 

 

Temple de Salomon

 

 

Temple de Salomn

 

 

 

Page 44

Clark et d’autres spécialistes considèrent que son style, sa taille et son plan [le temple de Salomon] en font  la copie presque conforme d’un temple sumérien érigé mille ans plutôt pour le dieu Ninurta.

 

Décodage : je dois chercher le temple de Ninurta...et Zorobbabel

 

L'Arche d'Alliance

Page 45

Le coût du temple de Yahvé

C’était l’Oracle de l’Ancien Testament, également appelé Saint des Saints est connu dans le rituel maçonnique comme le Sanctum Sanctorum.
À l’intérieur, l'Arche d’Alliance.

 

page 47

C’est arche fut construite et décorée en style égyptien et à la porte orientale de ce premier temple se dressaient deux colonnes connues des francs-maçons sous le nom de Jakin et Boaz

 

 

Arche d'Alliance

 

 

L'Arche d'Alliance a un lien direct avec Osiris et Abydos. Les 2 statues sur le couvercle sont pour ma part les représentations d'Isis et de Nephtys. Le contenu du coffre serait une partie du corps d'Osiris : Sa tête avec la couronne Atef par exemple. Nous détaillerons cette partie quand les éléments seront à disposition le moment venu. 

 

Arche d'Alliance

 

 

L'essai d'Anton Parks sur l'Arche d'Alliance est la plus intéressante. Il y a sûrement une raison...

Anton Parks

 

 

Les personnages sont dans la Clé de Lecture Universelle©, toujours la même liste de noms... 

Pour Osiris, Jésus, Clovis et Jacques de Molay et le rapport avec l'Arche d'Alliance

Avec le facilitateur de l’histoire, son VRAI père Saladin et dans le rôle du méchant Moïse/Judas/Laldabaôth

Le lien à garder se situe par rapport à l’Arche d’Alliance. Je ne donne que des idées, à vous de trouver. Je vous donnerai la solution au bon moment, quand le temps aura fait un peu de ménage. Pour Osiris, ce sont les restes de sa dépouille qui sont dans l’Arche d’Alliance, vraisemblablement avec la couronne ATEF à l’intérieur qui a un pouvoir de destruction ou de guérison, fabriqué par An pour Osiris. 

Pour Jésus, comme c’est Osiris, à Jérusalem l’Arche d’Alliance était encore sur place normalement. 

Pour Clovis, gardez bien le fil de l’Arche d’Alliance, car c’est Titus qui a ramené le trésor de Jérusalem en 70 après avoir rasé la ville, l’Arche d’Alliance aurait fait partie du trésor de guerre, qui lui aurait été récupéré par les Wisigoths quand ils pillèrent ensuite Rome le 24 août 410, le rôle de Clovis est limpide puisque c'est lui qui a mis la pâtée aux Wisigoths et qui a tout récupéré. 

Si maintenant on passe par cette histoire : Bien qu’on affirme généralement que Titus ait trouvé le Saint des Saints vide, une théorie prône que les Romains avaient escamoté l’Arche pour l’envoyer a Rome. Là, elle avait été capturée par les Wisigoths et conduite à Constantinople. Après le saccage de la cité lors de la quatrième croisade de 1204, l’Arche est censée être tombée entre les mains des Templiers. Vous avez ici le rôle de Jacques de Molay.

Si maintenant vous pensez que c’est Nabuchodonosor qui a ramené l’Arche d’Alliance à Babylone, Horus est aussi le fils de Jésus qui était aussi Alexandre le Grand. 

 

 

 

Les chevaliers du temple

Page 48

Puis leur disgrâce soudaine et totale le vendredi 13 octobre 1307... L’arrestation de tous les templiers.
Le nombre 13 est depuis ce jour-là celui de la malchance.

 

Le jugement de Jacques de Molay, dernier Maître du Temple, incarnation de Jésus. 

Jacques de Molay

 

 

Décodage : Pour Macron et son discours du 13 avril 2020 à 20h02, si quelqu’un me dit qu’il n’y a rien de bizarre ici est obligatoirement ou un crétin, ou un portail organique.

 

Page 50

La création de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem.

L’Ordre se développa rapidement et son prieur dut être un individu ambitieux et politiquement astucieux, car il eut une initiative inhabituelle : celle d’ajouter un bras militaire à son ordre en acceptant que des chevaliers le rejoignent. Il changea l’intitulé de l’Ordre en « hôpital Saint-Jean de Jérusalem. Et il obtint la bénédiction pontificale en 1118, quand il reçut une constitution formelle appelée « règle ».

 

Décodage : Le fondateur de l’Ordre de Saint-Jean est : Frère Gérard ou Gérard l'hospitalier, né vers 1047 dans une famille de la région d'Amalfi (Italie), et mort le 3 septembre 1120, est le fondateur d'une congrégation, les Hospitaliers de Saint-Jean, qui deviendra par la suite l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem.

Hypothèse pour l’apôtre Jean ? ...

 

 

Cette organisation influença probablement un noble français de champagne du nom d’Hugues de Payns [en latin Hugo de Paganis]

 

Décodage : Hugues de Payns, pour Paganis c’est païen en latin. Pour Hugo, vous en connaissez beaucoup ? Prenez la clé de lecture, c'est Victor Hugo.

 

Huges de Payens

 

 

Parce que cette même année lui [Hugues de Payns] et huit autres chevaliers fondèrent l’ordre officiel des pauvres soldats du Christ et du temple de Jérusalem.

 

Décodage : C’est Hugues de Payns (vrai père de Jésus) et André de Montbard (Jésus), qui partirent de Jérusalem pour aller voir Bernard de Clairvaux (apôtre Pierre) et fonder l’ordre des Templiers. Rappelez-vous la parabole de Jésus à Pierre : et c’est sur cette pierre que je construirai mon royaume. Comme Pierre est un Archonte, Jésus lui laisse le soin d’écrire la règle (sers à la mesure) des Templiers, et donc de l’histoire qui va se coller derrière. Toujours aussi simple et logique.

 

Hugues de Payns marié à Catherine de Saint Clair (Dans la clé de lecture si je la retrouve)

 

Les Templiers

 

Page 65

À propos des documents de Nag Hammadi

Après avoir été trouvés par un enfant à Nag Hammadi (Égypte) dans une urne en argile rouge scellée, ils passèrent dans bon nombre de mains et une partie de l’Évangile de Thomas atterrit dans les mains du professeur Quispel de la fondation Jung de Zurich.

 

Décodage : Je suis sûr que là, vous pouvez mettre la suite de l’histoire...tout est sur le site, facile ! 

 

 

La mort symbolique

Mort symbolique

 

Page 66

La résurrection gnostique - je vous écris le texte complet, car il est suffisamment important pour tout le monde.

 

« On trouve des différences majeures entre les deux traditions chrétiennes primitives relatives à la réalité de la résurrection de Jésus. Dans l’œuvre gnostique, traité sur la résurrection, l’existence humaine ordinaire est décrite comme une mort spirituelle alors que la résurrection serait le moment d’illumination ou serait révélé ce qui existe vraiment. Quiconque comprend cela, devient spirituellement vivant et peut-être immédiatement ressuscité d’entre les morts. On retrouve la même idée dans l’Évangile de Philippe, qui se moque des chrétiens ignorants qui prennent la résurrection au sens littéral».

 

Ceux qui disent qu’ils vont d’abord mourir et ensuite ressusciter sont dans l’erreur ; ils doivent recevoir la résurrection de leur vivant.

 

Page 67

L’église gnostique appela cette conception littérale de la résurrection « la foi des fous ». Elle considérait que ce qui disait leur maître mort physiquement revenu à la vie confondait une vérité spirituelle avec un événement réel.

 

Décodage : ... Vous avez la description d’une mort symbolique ici qui vous donne accès à une autre vision de l’histoire.

Pour la suite, c’est ce dogme de la résurrection qui a été utilisé par l’Église romaine pour assoir son autorité puisque même aujourd’hui, l’autorité du pape découle de Pierre qui fut (soit disant) témoin de sa résurrection.

Vous savez aujourd’hui que cela n’a jamais eu lieu, et que si quelqu’un devait avoir vu Jésus en premier, ce fut sa femme Marie-Madeleine qui disparut d’un coup de la scène après sa crucifixion justement. Cela a été relaté rapidement dans les écritures, on a pris soin de mettre la pécheresse en dessous du seuil de visibilité jusqu’à aujourd’hui.

 

Page 68

Nous découvrîmes qu’Irénée, connu comme le père de la théologie catholique et le plus important théologien du deuxième siècle de notre ère, vit les dangers que cette conception représentait pour l’autorité de l’église.

 

Décodage : normal qu’Irénée de Lyon ne soit pas content, c’est l’incarnation de l’apôtre Pierre, celui qui posa la première pierre de l’Église romaine falsifiée... il défend son propre bifteck !

 

Page 70

Jésus dit : « montre-moi la pierre que les bâtisseurs ont rejetée. Celle-là est la pierre d’angle ».

 

Décodage : vous retrouverez plus bas dans la page, d’autres relations à la pierre d’angle. On la retrouve à différents endroits de l’histoire.

 

Un exemple d'une pierre d'angle célèbre avec un non moins célèbre acteur de l'histoire, Mahomet qui n'est qu'une incarnation de Jésus. Nous reviendrons plus tard sur cette pierre car elle a une importance capitale pour la suite de l'histoire. 

Mahomet a transformé cet ancien sanctuaire païen en pèlerinage pour les musulmans du monde entier. La Mecque est aujourd’hui l’une des villes les plus visitées.
 

 

Mahomet

 

Pierre noire à la mecque
La ferveur des personnes pour la pierre noire de la Mecque est impressionnante. 

 

 

 

 

Page 80

Saint Cyrille de Jérusalem (313-18 mars 386)  :  Qui ? à poser dans la clé de lecture si je le trouve...

 

page 82

Qu’attendent les Juifs ?

Cette question posée est très intéressante, car, s’il y a une chose d’absolument sûr, c’est que ce n’était pas Jésus. Le terme « messie » pour les juifs n’a rien à voir avec le « messie » de l’église chrétienne.

Nous insistons sur le fait que les juifs n’attendaient pas un dieu ou un sauveur du monde : ils attendaient simplement un chef politique avec des références remontant à leur premier roi, David.

 

Décodage : pour les Juifs, déjà habitués à Yahvé (le terminator on the bible, tueur psychopathe et exterminateur de l’humanité) si vous leur sortez maintenant un roi David relooké, je pense que ça pourrait leur plaire.

Soyons précis, ils n’attendent rien de moins qu’une personne physique pour prendre la direction de la guerre contre les goyim (les non juifs)... ne soyez pas naïfs, je vous ai dit que Jésus et Marie-Madeleine étaient incarnés aujourd’hui en France, c’est la même chose pour Ialdabaôth, l’incarnation de David.

Ce que nous vivons aujourd’hui est l’apocalypse dans le sens juif du terme, rien à voir avec la Connaissance. Sans guerre, leur messie ne pourrait pas venir, ils accèlerent simplement le processus.

 

la religion de Yahvé aujourd'hui... 

Une petite information qui vaut son pesant de cacahuètes, l'incarnation du personnage de Mahomet aujourd'hui n'est pas musulmane, pas plus que l'incarnation d'Allah qui est Sin/Nanna et qui représente le croissant de lune. Dans notre voyage en Israël, ce sont les musulmans qui nous ont aidés, normal ! 

Pour vous rassurer, surtout pour les palestiniens qui retrouverons bientôt leur pays, l'incarnation de Yahvé aujourd'hui n'est pas juive, Moïse et Adam non plus, des goyim 100% ...tout le contraire d'un juif, et même pas circoncis !...C'est ballot ! quand je pense qu'ils croient être le peuple élu... ne mettez pas tout le monde dans le même panier, rappelez-vous que l'humanité est séparée en 2 camps et qu'il y a de bonnes personnes partout. 

Pour l'attentat à Paris contre Charlie Hebdo avec la figure de Mahomet, cela devrait vous donner quelques idées sur les responsables... 

 

Le livre JFK devrait vous éclairer plus en avant si vous ne comprenez pas.

 

JFK et l'état profond

 

 

Jésus a bien été crucifié, mais cette crucifixion a été arrangée par Ponce Pilate (Anu) , cela s’est passé loin de la foule pour empêcher les gens de voir la manipulation. Je le détaillerai plus tard.

 

Page 92

Jésus dit :

Mon royaume n’est pas de ce monde

 

Décodage : la bonne interprétation de cette parabole est ci-après ;

Nous sommes dans un monde inversé, celui de Ialdabaôth et d’Anu, compris la moitié de l’humanité qui joue contre l’autre moitié. Le royaume de Jésus est le Plérôme que l’on retrouvera d’ici quelques années.

 

Image du monde inversé de Jean Pierre Petit

Janus par Jean Pierre Petit

 

l’interprétation des paroles de Jésus dans la bible sont à prendre avec circonspection.

 

Page 101

Concile de Nicée par Constantin (Anu)

 

En dépit de son rôle d’officialisateur du christianisme, Constantin resta fidèle au culte du dieu soleil sol Invictus jusque sur son lit de mort, mais il accepta finalement alors le baptême… Au cas où les chrétiens auraient raison. En somme, une sorte d’assurance pratique à pas de frais pour l’après-vie.

 

Décodage : Anu en devenant le Yahvé de l’Ancien Testament, il était normal qu’il se fasse sa petite promo sous l’identité de Constantin. De toute façon, il avait déjà organisé la mascarade de la crucifixion de Jésus (avec l’accord des intéressés) en tant que Ponce Pilate, il lui était donc compliqué de laisser des témoins en vie à ce moment-là, surtout le principal... Jésus. Ce dernier fut rattrapé en Égypte et crucifié cette fois-ci pour de vrai - la caravane romaine a été attaquée - comme l’a été Osiris à son époque - aidé aussi par 3 traîtres, comme avec Séqénenrê Taâ. On répète toujours le même scénario, seuls les acteurs changent. A certains moments de l'histoire, on retombe donc sur le même scénario et les mêmes acteurs. 

 

Page 106

Arius, prêtre d’Alexandrie se confronte à Athanase, un autre prêtre alexandrin.

 

Décodage : On a Arius (Jésus) qui défend le fait que Jésus soit un homme et non le fils de dieu, contre Athanase (Simon devenu Pierre) qui prétendait que le fils et le père étaient de même substance.

Avec la clé de lecture, c’est même rocambolesque, qui peut savoir mieux que l’intéressé lui-même, qui il est ! Quant à Athanase, on voit bien qu’ici encore, la logique ou simplement le bon sens n’existe pas, pour qu’il y ait un fils, il faut avant tout un père ... et une mère aussi ! 2.000 ans plus tard, personne n’a encore rien compris.

 

Jésus serait donc la même substance que le père, et ce serait l’ange Gabriel qui serait venu faire l’énonciation à Marie que le Pangolin lui aurait mis une pièce dans le tiroir. Pour l’ange Gabriel à l’époque de Jésus, c’est Jovanovic aujourd’hui ...vous le retrouverez dans la clé de lecture. Vu le morceau, il ne risque pas de s’envoler tout seul celui-là.

 

L'Ange (l'Archonte) Gabriel aujourd'hui

Gabriel

 

 

Page 139

L’histoire du déluge et du capitaine Noé, l’art royal consacre un grade sur cette légende, avec la clé de lecture, vous prenez directement la place du têtard au 33e degré avec la mention - « vous êtes tous des nuls ! », vous pouvez même inventer un trente douzième degré (inaccessible; vous êtes maintenant le big chief, éclatez-vous !)

 

On retrouve le nom de Ziusundra, connu aussi sous celui de Utanapishtim, Noé ou Adam. Voir clé de Lecture.

 

Clé de lecture

 

Page 140

Pour la longévité des descendants antédiluviens de Seth, ils vivaient réellement plus longtemps. Je vous fournis une compréhension par rapport à l’histoire et aux personnages. Impossible à comprendre avec la bible ou un autre livre moins trafiqué comme celui que vous tenez entre les mains.

 

Le poème d'Atrahasis
Dans les textes suivants, vous allez comprendre plusieurs choses qui vous permettrons de faire les liens sur la bible, sur le personnage d'Adam et d'autres choses encore.  
Vous comprendrez pourquoi les humains ont une durée de vie très courte par la même occasion. C'est Éa/Enki qui sauvera Adam du Déluge provoqué par Anu et Enlil et réalisé par Ninurta, Nergal et les autres dieux. Pour Adam, il prendra differents noms que vous trouverez ci-dessous et dans une future Clé de Lecture Universelle 1.1, cela vous permettra de vous y retrouver plus tard.
Kingu = Wê'e = Noé = Atram-hasîsum = Uta-napisti = Supersage = Ziusudra, le roi dévot

 

 

Arche de Noé

 

Page 141

Vous retrouvez Nanna, dieu de la lune et créateur d’Inanna, la future Marie-Madeleine. C'est Laban à l'époque d'Abraham. 

 

 

Page 144

Dans un mythe diluvien mésopotamien, le roi Utanapishtim sauve des graines et des animaux du déluge destructeur, qui avait été envoyé par Enlil pour terroriser d’autres dieux.

Dans la mythologie grecque, Deucalion et sa femme Pirrha construisent une arche pour échapper à la colère dévastatrice de Zeus.

 

Deucalion et Pyrrha
Deucalion et Pyrrha

 

Deucalion = Adam = Noé

 

Dans la mythologie grecque, Deucalion (en grec ancien Δευκαλίων / Deukalíôn), fils du Titan Prométhée et de Pronoia (ou de Clymène selon les traditions), est le seul survivant, avec sa femme Pyrrha, du Déluge décidé par Zeus1. Ils ont pour enfants Hellen, Amphictyon, Protogénie, et Pandore et Thyia2.

 

 

Décodage : on retrouvera ici une cohérence par rapport à la clé de lecture puisque Prométhée est Osiris et que Deucalion est Adam. Pour Zeus, c’est Marduk. Gardez en tête pour comprendre que vous avez l’entité comme Zeus qui est présente sur un plan plus haut, et celle incarnée sur notre plan terrestre comme David ou Moïse. Il y a la personne physique et celle plus haute (sa conscience ou sa vraie nature)

 

Page 144 toujours

Les preuves d’une inondation majeure il y a 6.000 ans environ et la réapparition de la culture sumérienne 4.000 ans avant notre ère qui arrive de nulle part.

 

 

Le déluge

 

 

Page 146

Le concept de colonne ou de montagne sacrée reliant le centre de la Terre au ciel (paradis) est sumérien. Il se répondit dans de nombreux systèmes de croyances, incluant ceux de l’Asie du Nord. Une légende des peuples tartare, mongole, bouriate et kalmouk du nord de l’Asie prétend que la montagne sacrée était un bâtiment à étage constitué en sept blocs superposés et décroissants à mesure que l’on s’élevait. Au sommet, se trouver l’étoile Polaire, « le nombril du ciel », qui répondait au nombril de la terre, sous la base. Cette structure ne décrit aucun édifice connu de ces tribus, mais elle correspond très précisément à la description d’une ziggourat sumérienne. Celle-ci fut créée sous la forme d’une montagne artificielle. Et le nom que donnaient les tribus à cette tour sacrée et mythique est simplement « Sumer ».

Le temple le plus célèbre d’entre est connu sous le nom de tour de Babel. Ce grand bâtiment est étroitement lié aux descendants de Noé. Cette tour fut construite à Babylone par Nabopolassar.

 

Décodage : vous trouverez sur ces pages, tout ce que vous avez besoin par rapport à la ziggourat Sumérienne. 

 

 

Ziggourat

 

 

Page 147

Le chapitre 10 de la genèse traître du repeuplement de la terre après le déluge. On nous explique comment les fils de Noé donnèrent naissance aux nouvelles tribus dans chaque partie du monde. Pour les Hébreux, le plus important de ses fils était Sem. C’est lui qui donna naissance au peuple connu sous le nom de « sémites » (au cours de ces six ans impressionnantes années d’existence. Ce qui naturellement inclut le peuple juif. 

 

Décodage : Pour une autre histoire pour les sémites, vous avez toujours la version avec Allan Duke, n'hésitez pas à prendre une option pour son arche, il fait une promo spéciale crétins pour la fin du jeu. 

 

Page 148

La figure d’Abraham, le premier Juif

Abraham est généralement considéré comme la première figure historique de la Bible.

 

Décodage : Vous retrouverez Abraham à la période des Hyksos ici 

 

Page 150

Cependant, tout prouve que les juifs ne forment pas une race, ni même une nation historique, comme ils sont venus à le croire. Ils sont un amalgame de groupe sémite, apatride, ils finirent par former et adopter une histoire théologique fondée sur un sous-groupe sumérien. À l’époque de David et Salomon, un juif sur 10 peut-être était d’origine sumérienne, et une infime fraction de ce nombre descendait  d’Abraham, qui, logiquement, n’était pas les seuls sumériens à avoir voyagé vers Canaan et l’Égypte pendant la seconde moitié du deuxième millénaire avant notre ère.

 

 

Page 155

Vous retrouverez Abraham à la période des Hyksos ici encore 

 

Page 159

Heliopolis, la cité du soleil qui s’appelait plus tôt On.

 

Décodage : Héliopolis est la cité du Soleil, celle-ci a sans doute un lien avec une incarnation de Shamas, je le détaillerais au cas où. 

 

 

Les colonnes chez les francs maçons et les liens à l’Égypte.

Page 161 (bas de page) 162

Dans l’ancienne cité d’Annu (plus tard appelé ON dans la bible et Heliopolis par les Grecs) se dressait une grande colonne sacrée, elle-même appelée Annu-  peut-être directement d’après le nom de la ville. Selon nous, il s’agissait là de la grande colonne de la basse Égypte et sa contrepartie en haute Égypte à l’époque de l’unification se trouvait dans la cité de Nekhed. Plus tard la ville de Thèbes, appelée alors  »Waset [ou Ouaset] porta le titre de «Iwnu Shema» ce qui signifie « Colonne du Sud ».

 

Décodage : En Egypte ancienne, le nom est différent, ce n'est pas ON. Antoine Gigal le donne dans sa dernière vidéo. (je le met ici dés que je le retrouve moi aussi !)

 

Page 164

La franc-maçonnerie se considère comme un système moral particulier fondé sur l’amour fraternel, le secours et la vérité.

 

Décodage : on pourra éliminer tout ce qui est donné ici, car un système moral basé sur une erreur est déjà un non-sens, pour l’amour fraternel, en reconstruisant même symboliquement le temple du dieu Yahvé est déjà une hérésie, quant au secours, si on fait le parallèle avec quelqu’un qui se noie, c’est comme si vous lui balanciez un parpaing au lieu d’une bouée, et pour la vérité, reprenez tout depuis le début et recommencez. Ce n’est ni fait ni à faire.

Il faut donc laisser la Maât qui n’a rien à voir avec les croyances de la Franc-Maçonnerie. Comme Osiris, la Maât ne représente pas qu’une énergie, mais une personne physique qui a existé.

 

Page 169

Vous retrouverez la Sainte Famille en Égypte ici :

http://www.industries-culturelles-patrimoines.fr/wp-content/uploads/2016/10/Dossier-de-presse-exposition-Khâemouaset-Musée-départemental-Arles-antique.pdf

 

 

Khâemouaset EST Horus

 

 

Décodage : Incarnation d’Horus quand Osiris était Ramsès II, pour celles et ceux s’intéressant à l’Égypte. Pour Nephtys où Marie-Madeleine, elle s’appelait Néfertari. On retrouvera pas mal d’acteurs comme Sethi 1er dans le rôle d’Anton Parks ou Bentreshyt sous son vrai nom Hanaël Parks, Anton ayant écrit leur propre biographie. Pour Isis, c’est encore plus simple, c’est aussi Isis. Quand le temps le permettra, nous ferons toute l’histoire égyptienne. Nous aurons à ce moment-là, d’autres acteurs qui ont un rôle de premier plan comme Antoine Gigal par exemple.

 

 

Dans les personnages de Thot ou il incarne la lune, ce n'est pas la période de l'Enuma Elish qui est la prise de pouvoir par Marduk il y a plus de 4.000 ans, mais bien avant. 

 

L'Ennéade d'heliopolis

 

Page 171

Le second surveillant, qui est censé représenter la lune (Thot était le dieu de la Lune), le suivant étant le premier surveillant, représentant le soleil (Rê était Dieu du Soleil) et finalement le vénérable maître, dont on pourrait dire qu’il représente Osiris ressuscitant.

 

Décodage : Thot n’est normalement pas le dieu de la lune sauf en Égypte, sa planète est mercure à l'époque de l'Enuma Elish... La lune appartient à Sin/Nanna en Méopotamie et sa fille est Inanna déesse de la lune, plus connue sous son autre nom Nephtys. Pour Rê, c’est Shamash qui deviendra Jean-Baptiste ou Saint-Michel. Quant à Osiris, c’est Jésus.

Il existe donc 2 périodes bien distincts qu'il va falloir raccorder, l'Enneiade d'Héliopolis et l'Enuma Elish au minimum.

Pour l'Égypte :

Le grand dieu Rê vieillissant et fatigué des querelles humaines décida de gagner les hauteurs célestes afin de se reposer. Ainsi, il illuminait la Terre le jour et la nuit voyageait dans le monde de dessous. La terre restait donc privée de lumière la moitié du temps, c’est pourquoi Rê s’adressa au dieu Thot : «  Tu seras à ma place, mon substitut. On t’appellera Thot, celui qui est à la place de Rê. Tu entoureras les deux cieux de ta beauté et de ta clarté». Ainsi naquit la Lune qui marquait la nuit de sa clarté.
Les Égyptiens identifièrent donc le dieu Thot comme l’inventeur du calendrier.
Mais l’ingénieux Thot gagna au jeu avec la Lune et cinq jours supplémentaires furent rajoutés à la suite des douze mois de l’année. Ainsi, Nout pus donner naissance à ses enfants : Osiris, Seth, Nephtys et Isis (le quatrième des « jours épagomènes »). 

 

Si Thot a gagné au Jeu avec la lune, et que Nanna à l'époque de l'Enuma Elish est aussi la lune, c'est que Thot est mort avant l'épopée de la création qui est la prise de pouvoir par Marduk, pour que justement Nanna puisse récupérer ses prérogatives et que Thot puisse aussi s'incarner dans le personnage de Nabu, fils de Marduk cette fois. Les 5 jours gagnés par Thot représentent le moment où l'année est passée de 360 à 365 jours, du à un bouleversement terrestre. C'est ce type de petit problème que nous revivrons d'ici très peu de temps, le temps étant la prison dans laquelle nous sommes enfermés, l'axe terrestre basculera aussi, ce qui nous permettra de revenir au Paradis (symboliquement) et de sortir dans le même temps du zodiaque. C'est sûr que ça va bouger un peu et dans tous le sens ! Si vous aimez les défis et que vous n'avez jamais travaillé sur vous, ça sera un excellent exercice...vous comprendrez alors la maxime qui est : ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort. 

 

Nous démélerons cette histoire, car il nous faut relier l'Ennéaide d'Héliopolis à l'Enuma Elish maintenant :

Enuma Elish : Éa a un fils, Marduk - Ialdabaôth dans les textes gnostiques ou chez Anton Parks

Marduk a un fils, Nabu qui deviendra Thot en Égypte ou Hermès chez les Grecs.

Tiamat tué par Marduk deviendra Isis plus tard

C’est Sin/Nanna qui donnera Ereshkigal, Inanna/Ishtar, Shamash et un personnage supplémentaire (....)

 

Époque Égypte ancienne: Thot frère de Maât.

 

 

Page 172

Aujourd’hui en présence du fils de Rê : Téti, éternellement vivant, grand prêtre de Ptah, plus honoré par le roi que n’importe lequel de ses serviteurs, maître des choses secrètes de tout ouvrage que sa Majesté voudrait voir réaliser :....

 

Décodage : Téti est une incarnation d’Osiris. Il a été assassiné par des gens de sa garde personnelle, comme Osiris.

 

 

Page 183

Les textes des pyramides 357,9 129,935 et 1707 font référence à la progéniture (Horus) du roi défunt, comme étant l’Étoile du matin.
Il est intéressant de noter que le hiéroglyphe égyptien désignant cette étoile du matin à pour sens littéral, «connaissance divine ».

 

Décodage : Antoine Gigal nous confirme la même signification quand elle dit que l’étoile signifie Connaissance.

 

Hiéroglyphes de l’étoile du matin (photo de la page du livre)

 

Étoile du Matin

 

 

Page 184

Robert Beauvals et Adrien Gilbert mettaient en avant un cas particulièrement bien étudié et argumenté : il montrait comment les pyramides de Gizeh sont disposées de telle manière qu’elles imitent délibérément les étoiles de la ceinture Dorion. Les deux auteurs faisaient aussi référence aux rituels exécutés dans les ziggourats à étage de l’ancienne Mésopotamie intégrant « l’Étoile du matin, vu comme la grande déesse cosmique Ishtar ».
En Égypte, le nouveau roi - l’Horus - est l’Étoile du matin, se relevant (comme les francs-maçons se relèvent) d’une mort temporaire et symbolique. Généralement identifiée à Vénus, l’Étoile du matin se révélait comme un lien très important de notre chaîne.

 

Décodage : nous avons ici 3 personnages bien distincts, il y a Osiris associé à Lucifer qui se rapporte à Vénus, planète liée à Ishtar et bien sûr l’étoile du Matin aussi liée à Horus puisque c’est Osiris qui meurt le soir et Horus son fils qui renaît le matin. Tous les 3 sont liés à Vénus. Il manque encore ici la déesse Maât qui fait partie de la même âme groupe (dessin a poser). Claudia Procula à l’époque de Jésus qui était avec Ponce Pilate. Vous la retrouverez avec Akhénaton en tant que Nefertiti à une autre époque égyptienne. Même personnage (âme), rôle différent.

 

Clé de lecture Universelle

 

Page 190

Si les auteurs du livre des rois avaient connu le nom du maître architecte particulièrement à la lumière de son meurtre –, il semble presque impossible qu’ils aient laissé de côté un tel personnage clé en racontant l’histoire du Temple. En premier lieu, nous en déduisîmes qu’Hiram Abif devait être une invention ultérieure et qu’il représentait peut-être un autre personnage important dont le rôle avait été soustrait à l’histoire au profit d’un récit linéaire.
Nous n’avions rencontré qu’une seule explication raisonnable concernant le nom du héros maçonnique : Hiram aurait signifié « noble » ou « Royal » en hébreu, tandis qu’Abif [ou Abi] a été identifié au vieux français signifiant « perdu » traduction littérale : « le roi qui fut perdu »

 

Décodage : quand c’est juste, il n’y a besoin d’aucune explication pour savoir qui se cache derrière le personnage d’Hiram Abif. Il n’y a pas beaucoup de rois perdus dans l’histoire.

 

Page 198

Après l’invasion des Hyksos, entrée en scène du roi égyptien Sekenenrê Taâ II (Osiris) contre Apopi Ier où Apophis (Seth)

 

Page 201

Le conflit : il s’agit d’un ordre envoyé à Sekenerê Taâ par Apophis qui se plaignait du bruit – malgré les 400 000 séparant Avaris de Thèbes.
Il faut détruire la mare aux hippopotames, qui est dans l’est de la ville, car ils m’empêchent de dormir de jour comme de nuit.

 

DécodageLe rituel de l’hippopotame.

Un conte égyptien recopié sous la XIXe dynastie et intitulé « La querelle d'Apophis et de Séqénenrê », qui nous est parvenu malheureusement de manière très fragmentaire, rapporte un échange curieux entre Apophis, souverain hyksôs de l'Égypte régnant depuis Avaris, et le roi de Thèbes. Apophis demande à Séqenenrê de chasser les hippopotames de son étang, car leurs bruits incommodent le pharaon et l'empêchent de dormir la nuit.
Considérant la distance entre Thèbes et Avaris, ce message ne peut avoir qu'un sens caché, ou symbolique. Il s'agirait vraisemblablement pour le souverain du nord d'affirmer sa souveraineté sur son vassal du sud.

 

Page 206

Nous sommes maintenant parvenus à la certitude que Joseph était contemporain d’Apophis, et donc de Sekenerê Taâ.

 

Décodage : Bonne pioche ! vous pouvez le retrouver ici, il deviendra le Joseph de Marie à l'époque de Jésus, Thot, Nabu ou Hermès 

 

Page 234

L’étude attentive du livre de la genèse nous permit également de déduire qu’Abraham était contemporain de cette invasion Hyksos. Et, à notre avis, il y a de grandes chances pour qu’il ait été lui-même un Hyksos ce qui signifie prince du désert

 

Décodage : bonne pioche encore une fois pour Joseph et Abraham. Par contre Moïse est Kamose que vous retrouverez ici.

 

Page 251

Quelques futs la véritable identité de Moïse, il devient un meurtrier en Égypte et passa le restant de ces jours à tuer un nombre considérable d’êtres, tant parmi les étrangers que parmi ceux qui lui faisait confiance.

 

Décodage : Moïse ou Kamose étant aussi Ialdabaôth, on le retrouvera à l’époque des croisades comme Pierre l’Ermite, uniquement bien vu par l’église romaine et le Vatican...normal vu la soupe de crabe ! 

 

Clé de Lecture Universelle

 

 

Page 258

David tomba amoureux de Bethsabée et fit assassiner son époux Urie [Uriah]


 

Décodage : Uriel ? Urie était l’un des généraux étrangers (hittites) de David. Si le personnage a une importance dans l'histoire, je l'indiquerai dans la clé de lecture. 

 

 

La découverte de la véritable identité d’Hiram Abif

 

Page 261

Tout au long de cette étape de notre recherche, nous n’avons pas trouvé la moindre référence à un architecte du temple de Salomon assassiné. Néanmoins, nous commencions à avoir les preuves accumulées pour confirmer notre hypothèse : Moïse aurait emporté en Israël les deux piliers et la cérémonie de résurrection conjointe de Seqenenrê Taâ et il aurait fait le secret de la maison royale d’Israël.
Nous avions maintenant une tâche à accomplir : identifier le moment où le nom du personnage central se transforma de Séqènenrê Taâ en Hiram Abif.

 

Décodage : Vous pourrez retrouver Séqènenrê Taâ avec Moïse ou Kamose ici. 

 

Momie de Séqènenrê Taâ (Jésus)

Séqènenrê Taâ
Séqènenrê Taâ

 

Séqènenrê Taâ
Séqènenrê Taâ

 

 

 

La création de la bible

 

La bible

 

Page 272

Il est désormais généralement admis que ce fut ici, pendant la captivité à Babylone, que la plupart des cinq livres de la Bible furent écrits. L’esprit prévalant était là quête passionnée d’un but et d’un héritage. En se servant des informations sur le commencement des temps qu’ils obtenaient de leurs ravisseurs, les juifs furent en mesure de reconstruire la création du monde et de l’humanité par Dieu, et en même temps, ils purent enrichir de détail des événements ultérieur comme le déluge.
Ils mêlaient des fragments de fait historique précis et des parties plus importantes de mémoires culturelles ou des mythes tribaux déformés, le tout cimenté par leurs propres inventions chaque fois qu’ils rencontraient un trou gênant à combler dans leurs histoires.

 

 

Page 273

Dans la genèse 28,18, on nous dit que Jacob dresse une pierre comme une stèle pour relier le ciel et la terre à Bethel, à quelque 15 km au nord de Jérusalem.

 

Décodage : le nom Jacob découle directement du sumérien IA-A-GUB, signifiant « pilier » ou « pierre levée »

 

Page 274

Quand ils écrivent en histoire de leur peuple, les Hébreux donnèrent aux personnages clés des titres et appellations destinés à transmettre des significations spécifiques, alors que les lecteurs modernes ne voient la que des noms de personnes.

 

 

 

Ézéchiel

Le prophète de la nouvelle Jérusalem

 

Ezechiel

 

Le prophète Ézéchiel apparaît comme l’une des figures les plus étranges - mais des plus importants - dans notre reconstitution de l’exil babylonien.
Ézéchiel est l’architecte du temple imaginaire et idéalisé de Yahvé, le temple le plus important de tous.
La chute de Jérusalem et la destruction du temple avaient une signification très importante pour eux avec elle, qui était un prêtre du temps est un membre de l’élite envoyer en exil en 597 avant notre ère. Les visions étranges qu’il eut au cours de sa captivité concernent ses événements. Présage très significatif pour le prophète, sa femme mourut la veille de la destruction du temple.

 

Décodage : si vous voulez faire un rapprochement entre Ézéchiel et Anton Parks, c’est simple, ils ont tous les 2 des visions et ils écrivent tous les deux un livre qui raconte une histoire qui mélange le vrai et le faux...

 

Dans le livre, vous pourrez trouver cette compréhension : 

 

Page 279

C’est Ézéchiel, exilé à Babylone qui demanda aux enfants d’Israël d’expurger toutes les pratiques égyptiennes de leurs mystères secrets exécutés dans l’obscurité du temple de Salomon. Les références à l’Égypte ont été supprimées et c’est ici que le nom du roi thébain Sekenenrê a été remplacé par Hiram Abif.

 

Page 280

Le livre d’Ézéchiel continue en racontant comment, dans une autre vision, il lui fut ordonné de prendre deux bâtons, d’inscrire dessus le nom « Judas » et « Joseph » et de les réunir pour ne plus faire qu’un bâton dans la main, unifiant symboliquement les deux royaumes. Il n’y aura plus qu’un seul roi à leur tête. Il y avait les souverains de l’apostasie. Il est purifie rat de toute la pureté et conclure avec une nouvelle alliance.

 

 

Ézéchiel est Anu ou le Yahvé de la bible

vous trouverez quelques unes de ses incarnations dans la Clé de Lecture Universelle© 

 

 

Page 283

Le temple de Zorobabbel [Zerubbabel]. Son nom signifie « fils de Babylone »

 

Page 284

En fait, le terme « juif » (signifiant « membres de la tribu de Juda ») fut instauré pendant la captivité babylonienne. Avec lui se développe un nouveau et puissant sentiment de nationalité qui fut marquée par la construction du temple de Zorobbabel.

 

Page 284

Les bâtisseurs de la nouvelle Jérusalem se virent comme un peuple ayant une relation très particulière avec Yahvé . Pour protéger cette spécificité, ils prirent des mesures comme la proscription des mariages avec les non-juifs. De cette manière, les tribus du Levant autrefois distinct devinrent une race.

 

Page 286

Pendant que Jérusalem l’ordre social s’organiser autour du clergé et de l’apaisement des adieux exigeant, les penseurs grecs produisaient une nouvelle classe de philosophe, de scientifiques et de poètes. Le monde pris connaissance de cette nouvelle puissance majeure grâce aux exploits militaires de l’un des plus grands chefs que la Terre est jamais portée : le roi macédoine, Alexandre le Grand.
La société égyptienne divisée répondit à l’arrivée des Grecs en déclarant Alexandre, alors âgé de 24 ans, fils de Dieu et pharaon incarné. Il prit le nom de trône Haa-ibb-re-Setep-en-amen qui signifie « exultant est le cœur de Rê, élu d’Amon».

 

Alexandre le Grand, incarnation d'Horus, le fils d'Osiris

Puis étant allé jusqu’à Méroé au Nord Soudan, Alexandre aurait atteint une certaine grotte sacrée où il rencontra le pharaon déifié Sésonchosis qui lui dit «J’ai soumis la Terre entière, j’ai vaincu tant et tant de nations, et mon nom reste inconnu ! ». Et après la fondation de la ville d’Alexandrie, les Égyptiens saluèrent Alexandre comme le nouveau Sésonchosis (Sésostris).

 

Décodage : Cliquez ici pour aller sur la page de Sésostris 1er. et reportez vous à la Clé de Lecture Universelle© pour visualiser les personnages dans l'histoire

 

Alexandre le Grand

Alexandre le Grand
Alexandre le grand

 

Etudes de Mythologie et d'Archéologie de Gaston Maspero. Vous trouverez matière à reflexion dans ce livre. 

 

Gaston Maspero

 

 

Décodage : quand on comprend la réalité, Alexandre le Grand étant l’incarnation d’Horus, c’est tout à fait logique qu’il fasse le ménage et reprenne ses droits...

Il mourra de fièvre à Babylone à 33 ans. Le 33 a un rapport à Jésus ou Osiris, son père. (Symbolique ici encore). Il restaura les temples et laissera son nom à la ville qu’il fit construire : Alexandrie.

Pour Cléopâtre IV, c’était l’incarnation d’Isis. 

 

Page 287

Thôt en Égypte

 

Page 291

On a la diaspora le monde juif hors de Judée et la minorité fidèle restée à Jérusalem fut effrayée par ce qui se passer dans ces nouveaux cadres au-delà des frontières.
Ils en virent à appeler ces Juifs de la diaspora les « chercheurs de facilité » ou, comme nous dirions aujourd’hui, « la belle vie ». Ils voulaient l’héritage de leurs origines juives, mais ils recherchaient aussi toutes les bonnes choses qu’offrait la vie à la grecque. Ils interprètent la loi à leur guise et, le pire de tout, ils « transgressèrent» l’alliance avec l’invention de la synagogue.

 

 

 

Page 291 - 192

La religion de Yahvé attirait dorénavant l’attention des occultistes, fascinés par les propriétés magiques qu’ils décelaient en elle et qui lui conféraient une tout autre signification. Les éléments numérologiques les intéressaient et, pour eux, le nom même de Dieu – prononcé Yahvé et écrit YHVH – revêtait une signification particulière.
Les Grecs appelaient ce nom divin le « Tetragrammaton » et il considérait le texte juif comme la source d’une ancienne sagesse ésotérique suppose.

 

Décodage : arrivé ici, si vous en êtes encore à chercher la signification de Yahvé et du Tetragrammaton sans avoir déjà compris que c’est Anu à l’époque de l’Enuma Elish ou que vous pensez encore que la bible est un livre sacré... surtout ne changez rien. Si vous n’avez pas compris ici, vous ne comprendrez pas plus tard.

 

Page 297

Le christianisme repose entièrement sur l’idée qu’un jour Dieu fait homme est mort (bien que temporairement) sous la torture pour la rémission dépêcher des hommes qui le vénéraient.

On sait maintenant que l’histoire de Jésus racontée par les Évangiles est dans une large mesure une fiction mise en scène pour habiller ses enseignements et les rendre plus « accessibles » aux lecteurs.

L’analyse des Évangiles de Mathieu et de Luc a montré qu’ils sont un amalgame de deux traditions distinctes de l’église, fondées sur une combinaison de l’Évangile de Marc et d’un Évangile perdu plus ancien auquel on fait maintenant référence sous la lettre « Q» dérivant du terme allemand quelle, signifiant « source ».

On sait également aujourd’hui que le récit de la naissance de Jésus dans Marc et Luc est une totale invention due à des personnes qui ne connaissaient ni ne comprenaient les circonstances historiques et politiques de l’époque.

 

 

Page 303

Les élus de Juda

Les juifs revenant de leur captivité à Babylone furent ramenés à Jérusalem par Zorobbabel.... et avec eux, la cérémonie secrète de la lignée royale de David. Elles étaient maintenant un peu différentes parce que, suivant le conseil d’Ézéchiel, les éléments les plus ouvertement égyptiens avaient été échangés contre des éléments spécifiquement hébreux. Prêt pour une nouvelle alliance avec Yahvé...

 

 

Page 304-305

Il est probable qu’un groupe appelé les hassidismes quitta Jérusalem entre -187 et -152 pour fonder la communauté de Qumran. Ce seront les esséniens.

 

Page 313

Alors que toute la franc-maçonnerie tourne autour de la construction d’un temple spirituel sur le modèle de celui de la vision d’Ézéchiel....

 

 

Décodage :

Kingu - Adam - Salomon - espion (assassin du soldat romain père de Jésus)

Marduk/Ialdabaôth - Moïse - David - Judas -

Anu - Ézéchiel - Ponce Pilate - Clément V - Anton Parks

Éa/Osiris - Sequenerê Taâ - Jésus - Newton

 

Normalement, en prenant en compte ces différents éléments, le franc-maçon saint de corps et d’esprit ne devrait pas le rester très longtemps ! 

 

Chat FOU

 

 

Page 312

Le terme « testament » dans les expressions « ancien et nouveau testament » et la traduction des mots hébreu et grec correspondant au latin Testamentum, qui serait mieux rendu par ancienne et nouvelle Alliance.

 

 

La pierre d’angle

 

Page 312

Un édifice éternel, une sainte maison d’Israël, une très sainte assemblée pour Aaron, témoin de vérité dans les jugements, et choisi par la faveur divine pour racheter la terre, et pour renvoyer les mauvais dans leurs déserts. C’est le mur éprouvé, la pierre précieuse pierre d’angle, dont la fondation ne sera ni ébranlée ni déplacée.

 

 

La pierre d’angle de Pierre

...Voici que je pose en Sion une pierre d’angle maîtresse, choisi, précieuse...

 

Décodage : Nous passerons par la suite à l'étude de Sion avec le décodage de l'excellent livre de Giovanni Cristofalo : Le mystère de la croix de Pauciuri. Pour les personnages en rapport avec la création de Sion, nous avons l'apôtre Marc, Godefroy de Bouillon et le prince Ursus dans la Clé de Lecture Universelle.

 

 

 

Version franc-maçonnerie

Lors de l’érection de tout édifice majestueux grandiose, il est coutumier de poser la première pierre ou Pierre de fondation dans l’angle Nord -Est du bâtiment. Et en tant que nouvel apprenti au sein de la franc-maçonnerie, vous êtes placé dans l’angle nord-est de la loge, pour représenter symboliquement cette Pierre et, à partir de cette fondation posée ce soir, puissiez-vous construire un édifice, parfait dans sa structure est honorable pour son architecte.

 

Page 315

Dans les derniers jours, les rois des nations se précipiteront contre les élus d’Israël. Cependant, Dieu s’ouvre son peuple grâce à deux hommes qui se lèveront à la fin des temps : l’un serait du rameau de David et l’autre serait l’interprète de la loi.

 

Décodage : il reste à trouver qui sont les 2 tartignoles, le rameau et l'interprête... ça viendra, juste une histoire de patience, et là, je ne pense pas qu'on attende très longtemps !

 

 

Page 319

Nous savions déjà que Taxo et Tacho étaient des formes différentes du même nom et que le code Atbash traduisait Tacho en Asaph (l’homme qui assista Salomon pour la construction du premier temple de Jérusalem et un nom utilisé par des francs-maçons pour leur Grand Maître). Ce nom fait référence au maître de Justice.

 

 

 

Le maître de Justice

 

Page 321

L’un des grands débats clés porta sur l’identité de l’individu appelé le maître de justice. Or, au vu de la somme d’informations aujourd’hui disponibles, de nombreux spécialistes pensent que ce n’est pas un, mais deux individus qui se virent conférer ce titre : le premier à la fondation de la communauté et l’autre à « la fin des temps ».
En qualité d’observateur indépendant, le professeur Robert Eisenman et Michael Wise ont conclu que ce chef des Qumraniens était Jacques le Juste, le frère du Christ et le chef de l’église de Jérusalem. Il s’ensuit que cette dernière était la communauté de Qumran.

 

Décodage : Jacques le juste est le fils de Joseph à l'époque de Jésus, le vrai père de Jésus est un soldat romain de la compagnie X Frentensis, la Decima Fretensis (legio X Fretensis) qui sera empoisonné par un espion (Adam). Il me manque le nom de son assassin à cette époque. Le père de Jésus était Sicilien. 

 

Page 322

D’après le manuel de discipline, un autre manuscrit, le conseil de la communauté consistait en 12 parfaits saints qui étaient les piliers de la communauté.

 

 

Décodage : nous avons représenté ici les douze constellations mais uniquement au niveau symbolique. Pour les gardiens des 12 constellations et donc leurs incarnations respectives, ce sont les apôtres de Jésus dont Jacques le Juste est aussi un des apôtre, il était à l’époque de l’Enuma Elish l’un des guerriers de Tiamat comme le seront le reste des apôtres. 

 

 

 

Les 2 colonnes Boaz et Jakin dans la franc-maçonnerie

 

Page 323

Jakin fut le premier grand prêtre du temple, c’est la colonne sacerdotale pour les Qumraniens , associés à Tsedeq - ordre divin, rectitude ou vertu.
Tsedeq associé chez les Cananéens au dieu Soleil -
 
 
Décodage : Shamas ou Jean-Baptiste donc. 

 

 

Pour la colonne de Gauche du temple de Salomon appelé Boaz, c’est l’arrière-grand-père de David, roi d’Israël... qui se traduit par jugement.

 

L’autorité gouvernementale et l’administration de la justice étaient toujours reliées à ce pilier : ce fut à Miçpa que Jacob érigea une colonne, et c’est là que Saül fut proclamé premier roi d’Israël

 

On a donc Saül comme pilier gauche, celui qui deviendra Paul ou Ignace de Loyola..."n'a qu'une burne" pour la colonne du jugement...d'où le problème d'avoir une balance pas très équilibré pour le jugement non plus ! 

 

Décodage :

Pour les francs-maçons qui ne se sont pas encore pendus ici, gardez le moral, ce n'est que le deuxième décodage par rapport à la franc-maçonnerie, la suite sera beaucoup plus étoffée et encore plus instructive.   

 

 

Pour l’arche maintenant

Page 326

La racine de « Qumran » aurait pour signification « voûte, arche, porte », la sainte arche du shalom.

 

page 327

Le pilier de gauche, Boaz, il signifie « force » pour les maçons. C’est le pilier du messie royal ou mishpat, responsable de la force du royaume, tant en matière de défense contre les ennemis qu’en matière civile, légale et gouvernementale. Et les francs-maçons disent que l’union des deux donne la « stabilité ». Il ne pourrait y avoir de meilleurs mots pour traduire shalom.

 

Décodage : reprenons maintenant les acteurs de la clé de lecture. Gardez la porte avec l’Arche - où l’Arc -.

 

Nous savons que pour la porte, c’est Shamash d’un côté, et Saül pour l’autre pilié si on se positionne sur le nom qu’ils avaient dans l’Enuma Elish.

Si maintenant on se met à l’époque de Jésus, Saül devient Paul... premier mari de la Magdalena avant qu’elle soit avec Jésus.

 

Hypothèse de travail

Si on sait que le pilier gauche est présenté par le Soleil (Shamash) et qu'il devient Jean-Baptiste, cela peut expliquer sur un plan symbolique qu'il baptisera Jésus par la suite. 

Avec un peu de bon sens, on peut en déduire que Jean Baptiste était le messie sacerdotal et Jésus le messie royal.

Jésus prend ici la place de Paul auprès de Marie Madeleine, et le remplace pour la colonne de la Justice - ça tombe bien - Osiris est comme Jésus, celui qui vient pour le jugement dernier !  quelle coïncidence !! 

 

Dans cette hypothèse, on a donc à cette époque, les 2 piliers dont l’un est Jean-Baptiste et l’autre Jésus, le fait d’avoir 2 messies au lieu d’un devient du coup parfaitement logique, on retrouve d’ailleurs les 2 messies décrits ci-dessous :

Page 328

Si l’on prend ce dernier dans son acceptation encore avec originel, il est assez naturel de voir Jean comme le messie sacerdotal et Jésus comme le pilier mishpat, le messie royal.

 

Page 332

Dès que l’on a compris qu’ils étaient tous deux les piliers de la porte céleste, il devient clair qu’il n’y a ni incompatibilité ni conflit : ils avaient besoin l’un de l’autre.

 

Décodage : Après la décapitation de Jean par Herode Antipass en 32,  (Antipass peut se comprendre aussi comme : tu ne passeras pas)

Peu de personnes étaient considérées comme assez saintes pour remplacer Jean, ce sera Jacques le Juste, chef de la communauté de Qumran.

 

Chapitre XII

Nous entrons ici dans la deuxième partie du livre.

Ce n’est plus une enquête de terrain qui fait les liens sur l’histoire entre la franc-maçonnerie, ses rites et la bible, mais uniquement sur cette dernière et la vie de Jésus... comme ils n’ont pas compris la réalité de Yahvé, son rôle et ses incarnations, ni les apôtres et encore moins celle de Jésus... ce qui est raconté dans ces pages est sujet à interprétation partout. Je ne décode ici que le strict nécéssaire? Vous avez sufisemment de pièces fournies sur ce site pour faire ce travail de votre coté si besoin est. 

 

page 360

C’est l’image du Yahvé des premiers temps, partial et violent, très différent du dieu d’amour et de pardon apparemment exalté par Jésus.

 

Décodage : comment expliquer que Yahvé puisse passer d’un être sanguinaire à un brave type d’un livre à un autre...et comme (presque) personne n’a jamais pu répondre à la question, ce n’est pas le cas non plus ici.

 

Page 363

Aspirant à être le nouveau roi Davidique des juifs, il se présentait comme le régent terrestre de Yahvé, qui ne pouvait être que le dirigeant suprême inamovible de cet état théocratique.

 

Décodage : Maintenant que vous connaissez l’histoire... il n’a jamais parlé du royaume de Yahvé, mais du Royaume du Père, le Plérôme !

Il n’a jamais voulu être le roi des juifs dans la continuité de Yahvé, sinon les juifs n’auraient jamais voulu le faire tuer...

Quand vous connaissez la signification de la parabole de Pierre, et c’est sur cette pierre que je construirai mon église, que vous savez que Saul qui deviendra Paul de Tarse n’était pas du tout un saint homme, mais plutôt le top de la raclure, l’identité de Ponce Pilate, les incarnations des apôtres comme Judas et la bible elle-même, il est difficile de continuer le décodage de cette partie du livre puisque la compréhension est déjà faussée à la base. Je ne vous mets que les détails les plus intéressants à prendre en compte sinon je dois faire un décodage sur toutes les pages tellement les erreurs sont nombreuses.

 

 

 

Page 371

Simon Pierre leur dit : « laisser Marie nous quitter, car les femmes ne sont pas dignes de vivre. » Alors Jésus dit : « je vais personnellement la guider, afin de faire d’elle un mâle, pour qu’elle puisse devenir un esprit vivant semblable à vous, les mâles. Car toute femme qui sera faite mâle, pénétrera dans le royaume des cieux» .

 

Décodage : L’explication est complètement bancale, prenez la clé de lecture, chaque femme s’est incarnée en homme au moins une fois dans l’histoire, comme Marie-Madeleine avec Carl Gustav Jung, ou Salomé en Robespierre.

 

Page 374

On donne Jésus bossu pour une hauteur d’1 mètre 50... un nain déformé qui fait peur ! 

 

Jésus revient et il n'est pas content, il le montre !

 

Nain
Ill be back...

 

 

Page 376-377

Cette porte, si importante dans la vision d’Ézéchiel, était chère au cœur de Jésus et de tous les Qumraniens. Dans le chapitre 43,44 et 46 d’Ézéchiel nous voyons l’importance particulière de la porte dans sa vision, qui débute en disant qu’elle intervint « au commencement de l’année ».

 

Décodage : Nous avons une interprétation juste par rapport à la porte, mais fausse par rapport à Yahvé, Jésus se sert de la symbolique et joue justement contre Yahvé qui est aussi Ézéchiel...

 

Page 379

On comprend aisément pourquoi trois siècles plus tard, Constantin devait exclure l’Évangile de Thomas de sa bible officielle, dans la mesure où l’église romaine préférait faire de pierre, et non de Jacques, le successeur de Jésus.

 

Décodage : encore faux, prenez la clé de lecture, Constantin a viré l’Évangile de Thomas parce qu’il savait que celui-ci était les paroles de Jésus.

Rappelez-vous les incarnations d’Anu

Anu - Ézéchiel - Ponce Pilate - Constantin.

La bible EST son livre... il ne va pas se tirer une balle dans le pied ! Maintenant que vous connaissez la parabole de Pierre, tout a été dirigé par Jésus sur un plan plus haut pour que les archontes se fassent avoir à leur propre piège.

 

Pour la crucifixion de Jésus, c’était un simulacre, rien à voir avec ce que donne l’auteur. Même sans savoir que c’était une simulation de crucifixion , si Jésus avait voulu soulever le peuple contre les Romains, il aurait été jugé et tué par les Romains eux-mêmes et Ponce Pilate n’aurait pas organisé le choix de demander au peuple de le libérer. On passe d’une recherche qui donne un sens à l’histoire dans la première partie du livre à des incohérences incroyables qui n’ont aucun sens, même le plus simple à comprendre.

les auteurs prennent le prétexte d’un Jésus bossu pour expliquer sa mort un peu trop rapide...même le prétexte est trop rapide, on ne le voit pas !

 

Page 431

Gravure présentant la vision de la Jérusalem céleste.

.... Comme le texte de la gravure lundi, les deux tours piliers sont identifiées à Jacob, c’est-à-dire, comme nous le savons… à Jacques ! C’était une découverte exaltante, car elle confirmait ce que nous pensions de Jacques, à savoir qu’il était devenu simultanément les deux piliers après la mort de Jésus. À la fois pilier royal et pilier sacerdotal, Jacques avait reprit ce rôle de double messie que son frère avait créé à l’origine.

 

Décodage : Si maintenant on avance un peu dans le temps et que l’on se pose à l’époque de Jeanne d’Arc et de la triple donation en 1429

On a Jacques le Juste qui devient Charles VII, à ce moment-là, Jésus est entre 2 incarnations, il est au « ciel ».

Rappelez-vous que jacques le juste à récupéré les 2 colonnes Boaz et Jakin à la mort de Jésus. A ce moment là, Charles VII n'est pas encore Roi - Il le deviendra après. Normal ici encore puisque le Roi n'est que le lieutenant du Christ...c'est le Christ qui fait le Roi (dans les 2 sens) 

C’est Jeanne qui donne le royaume de France à Jésus par la triple donation, Jeanne est la « porte » et en même temps l’Arche par son nom (d’Arc). C’est ainsi Jeanne qui fait le passage (la porte) pour la donation du royaume de France à Jésus, du royaume terrestre au royaume du Père où le Plérôme, grâce à l’Arche (d’Arc) et à l’épée de fierbois qui fait le sacre (l'épée fait le lien entre les différents personnages de l'histoire). Jésus récupère à ce moment-là, les 2 fonctions et les 2 piliers. Il lui reste à revenir s’incarner et attendre la fin des temps messianiques construite par l’histoire, qui se construit elle-même par l’inconscient collectif dont toutes les mémoires appartiennent à Jésus lui-même.

La triple donation existe en un document officiel qui est un acte notarié.

 

Triple donation

 

Nous assisterons donc au retour du Roi et de sa Reine, la question qui reste en suspens est QUAND et COMMENT, on a déjà l’idée qu’il y aura un signe.

 

 

Page 440

Pour comprendre pourquoi le texte parlait du temple de Zorobbabel et non de celui d’Hérode, il nous faudrait encore chercher.

 

Décodage : Zorobbabel est ? (à venir) 

 

 

Page 441

Nous retrouvons Jacques de Molay...et donc Jésus.

Le deuxième à avoir été brûlé à Paris en même temps que Jacques de Molay est Godefroy de Charnay (?)

 

Jacques de Molay

 

Guillaume de Naugaret est Adam, on retrouve le fourbe qui a joué les taupes pour l’assassina d’Osiris pour le compte de Philippe le Bel (Seth) et de Clément V (Anu) - voir clé de lecture. 

 

Il reste à trouver différents acteurs comme :

Guillaume de Villaret, grand maître des Hospitaliers. Le pape convoqua Jacques de Molay parce qu’il voulait fusionner les 2 ordres.

Si le pape tente de fusionner, il y a donc des personnages chez les Hospitaliers qui travaillent pour l’ombre.

Les 3 traîtres sont présents à toutes les époques, il restera à les retrouver ici aussi. 

 

Page 450-451

Principal faux témoin : Floryan
Un Florentin du nom de Noffo Dei

 

Page 453

Le Grand Inquisiteur de France Guillaume Imbert qui s’est investi personnellement dans l’extraction de la confession du plus grand hérétique de tous : Jacques de Molay.

 

Page 458

Les auteurs développent l’hypothèse des marques du corps en souffrance, laissées par Jacques de Molay sur un linceul pendant sa torture, on l’aurait selon eux crucifié comme Jésus, avec la Croix et même les clous.

Ce linceul aurait été récupéré par la famille de Godefroy de Charney où Cernay.

 

Suaire de Turin

 

 

Suaire de Turin

 

Cette idée est originale, et de toute façon, pour l’interprétation, chacun aura raison puisque Jésus et Jacques de Molay sont la même âme...

 

Jacques de Molay
dessin de Jacques de Molay

 

 

Page 472

Être juste et de bonne fois vis-à-vis de toutes les nations ; cultiver la paix et l’harmonie à l’égard de tous. La religion et la morale nous enjoignent d’adopter cette conduite, et la bonne politique n’en fait elle est pas autant ? Il sera digne d’une nation libre, instruite et, à brève échéance, grande, de donner à L’Humanité l’exemple magnanime, mais aussi inédit d’un peuple toujours guidé par un sentiment de justice et de générosité.

 

Décodage : paroles prononcées par Georges Washington, prenez la clé de lecture, ni plus ni moins que le Vrai Père de Jésus quand ce dernier s’appelait La Fayette.

Il est donc facile de relier tous les personnages entre eux, ce sont les mêmes !

 

Georges Washington
Georges Washington

 

Et toujours avec une simple liste de noms. Comment imaginer que tout colle et que tout corresponde ici encore, que chaque nom à la particularité d’être au bon endroit au bon moment par rapport à l'histoire et donne la relation exacte avec des événements précis et qui répond à toutes les questions (au fur et à mesure du temps) sur la durée même de notre histoire humaine en y incorporant tous les textes anciens, toutes les mythologies, la cosmologie ou encore la Genèse.

 

 

Décodage à venir : le billet de 1 dollar

Dollar

 

 

 

Le refuge écossais

Page 475

Pour s’assurer qu’aucun Celte ne puisse lui disputer ce pouvoir, le roi Édouard Ier emporta le symbole de l’indépendance écossaise : l’ancienne « pierre de la destinée » également connue sous le nom de « Pierre de Scone ». Ce petit bloc rectangulaire, grossièrement tailler, sur lequel le roi d’Écosse ont longtemps été couronnés, ne fut jamais rendu et de me rend encore sur le trône anglais à Westminster Abbey

 

 

Page 479

Grand maître templiers écossais, sir William Saint Clair, Rôle dans la victoire de la bataille de Bannockburn

 

Page 492

On reparle de l’évangile perdu « Q » qui serait la matière source des évangiles de Matthieu, Marc, Luc et Jean.

 

Décodage : le seul évangile qui se rapproche est celui de Thomas (Nag Hammadi)

 

Page 531

Frère Francis Bacon C’est l’un des philosophes les plus admirables de l’histoire. Il cherche à libérer l’esprit humain de ce qu’il appelait les idoles ou les tendances à l’erreur. Il préparera le plan d’une grande œuvre, il expose ses idées pour restaurer la maîtrise de la nature par l’homme.

 

 

Francis Bacon
Portrait de Francis Bacon

 

 

Francis Bacon

 

 

 

Décodage : Francis Bacon, incarnation de Joseph d'Arimathie qui deviendra l'abbé Saunière (voir clé de lecture), nous développerons par la suite, la symbolique de Jakin et Boaz qui sont liées aux 2 colonnes d'Hercule. Hercule est Marduk/Ialdabaôth comme vous le savez. Selon les dialogues du Timée et du Critias (IVe siècle avant notre ère), c’est précisément « devant les colonnes d’Hercule », que Platon situe le royaume des Atlantes. Reprenez la Clé de Lecture Universelle© et allez à l'époque de Jésus, descendez sous Joseph d'Arimathie, c'est aussi Platon, disciple de Socrate qui deviendra Jésus.

Vous verrez avec quelle logique et simplicité encore une fois, les choses vont s'assembler avec la précision d'une horloge suisse avec une simple liste de noms. 

 

 

 

Page 540

Amon Rê fondateur de Thèbes, il appartient à la fameuse Ogdoade d'Hermopolis

 

Héliopolis

 

 

Dans l'Ennéade d'Heliopolis, Geb et Nout sont les descendants de Shou (dieu de l'air) et Tefnout (déesse de l'eau), le premier couple divin créé par Atoum. Geb était le dieu de la terre. Des images de Geb le représentent comme un homme couché sur le côté, sous le corps étendu de sa sœur et épouse, Nout, le ciel. 

L'Enuma Elish est l'histoire d'Enki et de Nephtys la plus proche de nous. Dans ce poème, Enki a pour géniteur (via une matrice artificielle) Anu qui deviendra Yahvé, mais dans un plus lointain passé, Éa a existé en tant que Roi avec sa parèdre Sophia et ils ont vécu d'autres aventures que je n'ai pas encore retrouvé. Par exemple, les pyramides ou encore Göbekli Tepe existaient bien avant la construction de la ziggourat à Babylone, et c'est Osiris qui en est l'architecte.

Dans l'histoire de l'humanité, Geb est le vrai père d'Osiris et Nout est sa mère. Ils deviendront à l'époque de Jésus ses parents. Geb était ce soldat romain qui a été assassiné avant sa naissance. Il a existé une histoire avec Ea (ou Osiris) bien avant celle ou il reviendra à la vie par l'intermédiaire d'une matrice artificielle avec comme "père" Anu cette fois. Nous répétons toujours un cycle ou seul le rôle des acteurs change.
Dans la vie du Jésus d'aujourd'hui, son père biologique est Hermès (ou le Thot égyptien) - dans l'Enuma Elish, Thot est Nabu, le fils de Marduk, lui-même fils d'Enki.


Ea a donc eu d'autres incarnations avant sa naissance en tant que fils d'Anu. Nous déroulerons cette histoire au fur et à mesure des mémoires retrouvées.  

 

 

Ennéade

 

 

 

 


 

Jésus, un modèle pour les francs-maçons ? 

une enquête l'Express

 

 

©Andre Jean-claude 2020

Publié le: vendredi 24 avril 2020 (1015 lectures)
Copyrights © par Conscience et Inconscience

Format imprimable

[ Retour ]