Quand mon temps sera venu...

 

Le Coronavirus fabriqué pour l'occasion peut-être combattue avec un arsenal déjà disponible depuis longtemps. Demain, tous les responsables devront rendre des comptes, du président Macron au journaliste. 

Le confinement n'a aucun intérêt autre que d'habituer le peuple à une soumission organisée sciemment par rapport au plan messianique des archontes. Chacun pouvant voir de façon tout à fait claire, que l'histoire des masques est juste une blague, comme l'est la mascarade des services d'ordre qui pousse le peuple à la révolte, l'épisode des gilets jaunes n'était qu'un exercice grandeur nature avant celui du coronavirus inventé pour l'occasion. Sachez que tout est organisé et chacun doit choisir son camp, certaines personnes doivent faire les démarches physiques qui les mèneront à leur prochaine destination, retour vers le père ou la dissolution de son âme dans un trou noir.


Une petite entrée en la matière pour commencer avec un signe, voir deux, l'un venant du Serpentaire, ce qui semble normal puisque c’est l’œil qui voit tout, le vrai celui-là, au moins pour la symbolique. On peut le retrouver sur le dollar américain, l’œil au-dessus de la pyramide, pas du tout ce que la plupart vous font croire bien sûr puisque celles et ceux qui en parlent ne travaillent pas du bon côté. Pour le deuxième, on pourra l'appeler "le Jugement". Celui-là sera nettement moins poétique puisqu'il sera précurseur de la mise en déchèterie de l'ensemble des humains corrompus. Normalement, à son arrivée, vous devriez prendre les choses avec beaucoup plus de sérieux que la petite gripounette inventée pour l'occasion, port du masque compris. Si vous pensiez que les couches ne sont valables que pour les bébés et les personnes âgées qui n'arrivent plus à se retenir et se font dessus, je suis persuadé que vous changerez d'avis en découvrant la qualité de l'introduction pour les festivités à venir. Retournez au paradis à un coût, si l’on a la République en Marche avec notre petit Emmanuel, adepte de la secte des Jésuites, pourfendeur des méchants gilets jaunes, grand nettoyeur devant l’éternel des libertés individuelles et promoteur d’un vaccin qui n’a d’autre utilité que de pourrir l’ADN de l’humain et de supprimer une grande partie de la population, on aura pour la suite, la remise à l’équerre (sur le plan de la terre surtout) de tout ce que vous avez pu avoir comme croyance jusqu’à aujourd’hui, même les plus fervents adeptes des religions les plus emblématiques de notre temps comme les catholiques, les juifs ou les musulmans seront tout ouïe, et je suis sûr que vous n’aurez besoin d’aucune aide pour être extrêmement attentif et que vous saurez faire taire ce vilain petit ego.

On retrouvera d'un seul coup pour beaucoup, l'utilité de la prière, des sermons ou des méditations de groupe... aucune chance d'être entendu puisque le jugement a déjà eu lieu. On pourra toujours rigoler en regardant celles et ceux qui prônaient un nouvel ordre mondial, les inconditionnels des vaccins et des nouvelles technologies de surveillance et de puçage de la population, les zélés de la matraque, les journalistes à la solde des lobbies, les lobbies eux-mêmes, les manitous comme Ellon Musk ou Bill Gates pour les plus connus, tout ce beau monde dont vous pourrez constater en temps réel l'upgrade de leurs nouveaux parcours terrestres... 


Le premier signe que tout le monde verra sur terre sera le démarrage des festivités. Plus rien ne sera comme avant. 

 

 

Le virus attaque une bactérie de notre flore
 

 

 

Plusieurs équipes dans plusieurs pays (notamment en Chine, en France - à Lille - aux USA), ont fait une découverte majeure qui offre un grand espoir de traitement du covid : Le virus, en effet, ne tuerait pas directement, mais par l'intermédiaire d'une bactérie intestinale qu'il infecterait, la Prevotella... et c'est cette bactérie infectée qui, devenant virulente, déclencherait l'hyper-réaction immunitaire qui délabre les poumons et tue le malade !

Ceci expliquerait : - pourquoi le traitement du Dr. Raoult, utilisant un antibiotique (l'Azithromycine), et plus encore celui du Dr Sabine Paliard-Franco, qui préconise une double antibiothérapie, fonctionnent, - pourquoi les enfants sont épargnés et les personnes âgées plus touchées :

Provetella est quasiment absente de la flore intestinale enfantine, mais de plus en plus présente avec l'âge,

- pourquoi les obèses sont beaucoup plus touchés : leur flore intestinale déséquilibrée contient beaucoup de Prevotella !

- pourquoi les complications pulmonaires se déclenchent alors qu'on ne retrouve pratiquement plus de covid dans l'appareil respiratoire, la bactérie infectée (qu'on retrouve dans les selles, contenant de l'ARN du covid et parfois même des virus vivants) prenant le relai de son attaque initiale (bénigne), de manière beaucoup plus dramatique, en déclenchant l'hyper-réaction immunitaire inflammatoire qui noie les poumons...

- pourquoi le virus peut réapparaître chez un patient guéri (avec alternance de positivité et de négativité des tests), car la bactérie, toujours présente dans la flore intestinale, en reste l'hôte et peut le relarguer à tous moments...

 

Bref, cela expliquerait tout ;

 

Et cette cohérence augure de la validité de l'hypothèse. On tient donc une confirmation de l'intérêt de l'azithromycine, comme thérapeutique curative, à prescrire dès le début de l'infection... et même une piste prometteuse pour traiter préventivement les infections graves (des coronavirus... et sans doute aussi de la grippe !), ce traitement passant par le rétablissement d'une flore intestinale saine qui neutralise Prevotella (par la prescriptions de "probiotiques", c'est à dire d'une bonne flore intestinale)...

 

Il est clair que cette piste thérapeutique ultra-prometteuse bon-marché rendrait alors caduque l'utilisation d'un vaccin, de découverte aléatoire et onéreuse... ce qui ruinerait donc encore les espoirs lucratifs de Gilead et de ses lobbyistes, après l'échec patent de leurs antiviraux... dont on ne parle plus trop, vu que les premiers essais thérapeutiques (dont plusieurs malades ont payé le prix de leur vie) se sont révélés catastrophiques, tant en terme d'inefficacité que de toxicité...

 

Il est probable aussi que les médias aux ordres, qui avaient lynché Raoult, parce qu'il laissait entrevoir cette piste thérapeutique bon marché, qui concurrençait leurs antiviraux dont ils attendaient de gros retours financiers, nous taisent cette découverte majeure, et qu'en revanche ils nous serinent maintenant, à temps et à contretemps, que leur vaccin (qui est loin d'être au point et qu'il faudra refaire chaque année, comme celui de la grippe) est la "seule solution" !

 

 

 

L'inutilité du vaccin...

 

 

 

 

Publié le: mardi 21 avril 2020 (1108 lectures)
Copyrights © par Conscience et Inconscience

Format imprimable

[ Retour ]